Togo : le cinquantenaire en ordre dispersé | Dossier | DW | 26.04.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Dossier

Togo : le cinquantenaire en ordre dispersé

Le 27 avril marque la fête de l'indépendance du Togo. Mais les Togolais célèbrent en ordre dispersé ce cinquantenaire. Pendant que le pouvoir organise les célébrations, l'opposition marche dans les rues.

default

Les partisans de Jean-Pierre Fabre, l'adversaire malheureux de Faure Gnassingbé au scrutin du 4 mars, manifestent dans les rues de Lomé

Le gouvernement togolais a concocté un programme officiel avec des réjouissances populaires, des parades civiles et militaires, ainsi que l'allumage de la flamme de l'indépendance.

Eric Kpadé membre du RPT, le "Rassemblement du Peuple Togolais" au pouvoir, ne cache pas sa satisfaction par rapport au programme élaboré par les autorités togolaises :

Réjouissances populaires organisées par le pouvoir

« Je suis animé par un sentiment de joie, de fierté », a –t-il déclaré. Mais il regrette le fait que certains de ses compatriotes refusent de s'associer à cette célébration.

Faure Gnassingbe Wahlen Togo

Le président Faure Gnassingbé a remporté les élections du 4 mars avec 60,92% des voix

L'opposition togolaise réunie au sein du Front Républicain pour l'alternance et le changement (FRAC) n'entend pas s'associer aux manifestations officielles des 50 ans d'indépendance du Togo. Le FRAC, qui conteste la réélection de Faure Gnassingbé, célèbre cette journée à sa manière. Il a prévu une marche dans les rues de Lomé.

Kofi Yamgnane, porte-parole du FRAC, reconnaît tout de même que cette célébration devrait unir les Togolais :

Le cinquantenaire ne fait pas l'unanimité

« Normalement la fête devrait se passer dans la joie. Mais comment voulez-vous que les Togolais soient joyeux, quand le pouvoir ne leur donne pas l'occasion d'être joyeux » , a précisé Kofi Yamgnane, avant d'ajouter que mercredi dernier « On a encore tapé sur les jeunes et on en a blessés ».

Wahlen Togo 2010

Le scrutin présidentiel s'est déroulé dans le calme. Mais la victoire de Faure Gnassingbé est très controversée

Pour un autre parti de l'opposition, le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR), l'heure n'est pas à une célébration festive, mais c'est l'occasion d'une réflexion autour de l'avenir du Togo. Le parti, qui refuse également de s'associer au programme officiel, annonce une journée de réflexion, le 8 mai prochain, pour dresser le bilan des 50 ans d'indépendance. Dodji Avepon, président du CAR, estime qu'il ne sert à rien de participer aux manifestations programmées par le gouvernement. Il les qualifie de "saupoudrage".

La célébration en rang dispersé des cinquante ans de l'indépendance du Togo est donc une occasion manquée par les Togolais de se retrouver. Une occasion manquée qui porte un coup au processus de réconciliation en cours dans le pays.

Auteur : Noël Tadegnon
Edition : Carine Debrabandère

La rédaction vous recommande