1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Terrorisme à Londres

Le procureur général allemand Kay Nehm, chargé des affaires de terrorisme, a annoncé l’ouverture d’une enquête contre X sur les attentats de Londres. Selon lui, le mode opératoire et les cibles des attentats renforcent les soupçons d'une piste islamiste. Plusieurs ressortissants allemands ont également été blessés dans les explosions londoniennes. Et les journaux allemands reviennent bien entendu sur les attentats d’hier à Londres.

default

La Süddeutsche Zeitung analyse ces attentats comme un message adressé par les terroristes aux membres du G8. Un message que la SZ résume ainsi :« Nous voulons décider de l’agenda du sommet, nous vous prouvons à quel point vous êtes démunis ; en réalité vous êtes faibles, bien que vous prétendiez être les plus puissants du monde ». Et le quotidien salue la réaction relativement posée des autorités et de la population britanniques, qui ne sont pas tombées dans l’écueil de la surenchère guerrière.

Die Welt ne croit pas à l’argument de la vengeance contre le « gouvernement de croisés » qui est avancé dans la revendication des attaques. Les islamistes sont davantage mus par une doctrine de la destruction plutôt que par des motifs de politique internationale.

La Frankfurter Allgemeine Zeitung note les similitudes entre les attentats de Londres et ceux de Madrid. Par ailleurs leur déclenchement a été choisi au moment où le monde entier avait les yeux tournés vers la Grande-Bretagne et Gleneagles. Ironie du sort, écrit la FAZ, les explosions ont eu lieu au lendemain du choix de Londres pour organiser les JO de 2012. Ce qui n’est pas contre pas dû au hasard, c’est que Londres ait été pris pour cible, Londres qui abrite presque tous les mouvements islamistes radicaux. Et la FAZ d’expliquer que la référence à « Al Qaida en Europe », mentionnée au moment de la revendication des attaques sur internet, ne veut cependant pas dire grand-chose. Al Qaida, écrit le quotidien est moins une organisation véritable qu’une idéologie de combat. Et le journal conclut : malgré toutes les mesures de sécurité et les contrôles renforcés, il reste impossible de se prémunir totalement contre les attentats du type de ceux de Londres ou Madrid.

L’autre grand quotidien de Francfort, la Frankfurter Rundschau, estime que rien ne justifie la violence aveugle envers les civils, malgré la politique pro-Bush du gouvernement Blair, notamment en Afghanistan et en Irak. Les Britanniques avaient conscience depuis les attentats de Madrid d’être une cible potentielle pour les terroristes, et ce en dépit de la lutte déclarée de leurs autorités contre le terrorisme depuis les attentats de New York. Et le journal de conclure : bien qu’acte purement symbolique, il était juste de poursuivre le sommet du G8 au jour des attentats, pour ne pas donner l’impression d’un monde ébranlé.

  • Date 08.07.2005
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9dM
  • Date 08.07.2005
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9dM
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !