1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Terreur dans le Sinaï égyptien

La tension en Egypte se répercute sur la péninsule du Sinaï. Lundi matin, au moins vingt-quatre policiers égyptiens ont été tués dans une attaque à la grenade attribuée à des membres radicaux des Frères musulmans.

Les forces de sécurité égyptiennes sont la cible d'attaques terroristes dans le Sinai

Les forces de sécurité égyptiennes sont la cible d'attaques terroristes dans le Sinai

De sources concordantes, l'attaque a eu lieu dans le Nord du Sinaï, près de la frontière entre l'Egypte et Israël. Un convoi de deux minibus transportant des policiers égyptiens qui se rendaient dans leur caserne a essuyé des tirs de roquettes. Au moins vingt-quatre parmi eux ont péri sur le coup tandis que trois autres ont été blessés. Le Sinaï, c'est une péninsule en majorité désertique de trente à trente-cinq mille mètres carrés et représente une source importante de revenus pour l'Etat égyptien.

Acte de terrorisme ?

L'attaque de ce lundi a été aussitôt attribuée à des militants extrémistes des Frères musulmans aidés par le mouvement palestinien du Hamas et serait un acte de représailles suite au renversement du président musulman Mohamed Morsi. Frédéric Encel, professeur à Sciences Po Paris est aussi du même avis :

L'armée égyptienne a annoncé un durcissement de la réaction aux manifestations pro-Morsi

L'armée égyptienne a annoncé un durcissement de la réaction aux manifestations pro-Morsi

«Aujourd'hui, on a la certitude qu'un certain nombre de gens parmi les plus radicaux des Frères musulmans ont rejoint le maquis. Ces gens-là créent des conditions d'instabilité et d'insécurité qui font fuire évidemment les touristes. Or le tourisme, c'est la toute première ressource économique rentière pour l'Etat égyptien.»

Fermeture du passage de Rafah

L'attaque meurtrière a eu pour conséquence la fermeture du passage de Rafah par les autorités égyptiennes. Le passage de Rafah alimente en vivres les populations de la bande de Gaza contrôlée par le mouvement islamiste palestinien Hamas. Ce mouvement est soupçonné de prêter main forte aux extrémistes égyptiens dans le Sinai.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !