1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Terreur à Moscou

Deux bombes ont explosé à l'heure de pointe, hier, dans le métro de Moscou. Bilan 39 morts. Ce double attentat suicide fait la Une de tous les journaux allemands.

default

Des habitants venaient déposer des fleurs dans les stations de métro Loubianka et Park Koultoury, où les deux attentats ont fait 39 morts et 73 blessés.

Qui se cache donc derrière ce drame, s'interroge la Tageszeitung. Selon les autorités, il s'agit d'attentats suicide, perpétrés par deux femmes kamikazes liées à des groupes rebelles du Caucase du Nord. Le quotidien remarque que ce n'est pas la première fois que le Kremlin trouve très - trop - rapidement des coupables. Certes, plusieurs signes semblent effectivement mener sur la piste du Caucase du Nord. Mais on ne peut pas exclure l'implication des services secrets russes, estime le journal. La situation intérieure est tendue. Les manifestations se multiplient et de plus en plus de voix s'élèvent pour demander la démission du Premier minsitre Vladimir Poutine. Aussi cynique que cela puisse paraitre, quoi de mieux que ce double attentat pour détourner l'attention de la population.

Russland Zahlreiche Tote bei U-Bahn-Explosionen in Moskau‎

La presse russe accuse le gouvernement de Vladimir Poutine de ne pas avoir réussi à prévenir ces attaques.

Pourquoi maintenant? pourquoi de cette façon? se demande aussi la Süddeutsche Zeitung. Selon le quotidien, ce n'est pas un hasard que l'un des deux engins ait explosé à la station de métro Loubianka, tout près de la centrale des services secrets. Le FSB, le service fédéral de sécurité, est non seulement l'un des grands profiteurs du conflit dans le Caucase mais il est même à la source des violences qui déchirent la région

Pour la Rheinische Post, on peut craindre que Vladmir Poutine utilise ce drame pour serrer encore un peu plus la vis de la répression. Ces attentats sont la triste preuve que les services de sécurité n'ont pas le contrôle sur le Caucase. Ils auront beau continuer à y tuer des rebelles, tant que la région ne pourra pas elle-même décider de ses relations avec la Russie et tant qu'elle restera enfoncée dans sa misère économique, le problème restera entier.

Demonstration in Moskau Russland

Manifestation anti-Poutine à Moscou le 20 mars

La Frankfurter Allgemeine Zeitung remarque enfin que depuis les attentats du 11 septembre à New York, la recherche du juste équilibre entre liberté et sécurité est devenu une question centrale des politiques intérieures des Etats démocratiques. Le double attentat de Moscou frappe la Russie alors que Dmitri Medvedev voulait justement entreprendre une réforme des services de sécurité. La façon dont les autorités vont gérer le défi du terrorisme dans les prochaines semaines montrera dans quelle direction va le pays. Soit ce double attentat va servir d'argument pour les opposants à la réforme, ceux qui, comme Vladimir Poutine, pensent qu'une réforme des services de sécurité les affaiblirait et mettrait le pays en danger. Soit, le drame de Moscou va au contraire servir à démontrer combien il est urgent de transformer le FSB en un organe qui sert non pas ses intérêts mais ceux du citoyen.

Auteur: Konstanze von Kotze / Edition: A.P

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !