1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tensions après des arrestations d'opposants burundais

Plusieurs militants des partis d'opposition FNL et MSD ont été arrêtés ces derniers jours au Burundi. Dans un contexte de blocage du processus de paix, ces arrestations font planer le risque d'une radicalisation.

Écouter l'audio 01:58

"Les arrestations risquent de provoquer une radicalisation" (Prof. Gérard Birantamije)

Au Burundi, le soupçon grandit, au sein de l'opposition, d'un plan de répression et de persécution systématique de la part du camp au pouvoir. Ces derniers jours en effet, plusieurs militants du parti FNL d'Agathon Rwasa et d'autres du parti MSD de Alexis Sinduhije ont été arrêtés. La police ainsi que les autorités locales - dont des déclarations ont été relayées par le site d'informations en ligne IWACU - reprochent à certains des opposants arrêtés d'avoir barricadé une voie publique et à d'autres, de détenir illégalement une arme.

Accusations rejetées par Agathon Rwasa, vice président du Parlement. Celui-ci dénonce une manoeuvre pour réduire au silence lui et ses partisans. Pour l'analyste politique Gérard Birantamije, cette vague d'arrestations pourraient avoir comme conséquence de radicaliser davantage les opposants.

Pour écouter l'interview du politologue burundais et professeur d'université, cliquez sur l'image ci-dessus !

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !