1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tchad : "Les arrestations ne sont pas finies"

Des personnalités proches du président Deby ont été arrêtées la semaine dernière pour malversations financières. En pleine crise sociale, le pouvoir tchadien est-il en train de s'attaquer au problème de la corruption ?

Écouter l'audio 02:01

L'analyse du politologue Mahamat Ahmat Hassane

La marche des femmes travailleuses de l'Union des Syndicats du Tchad prévue ce mardi 8 novembre a été annulée. Aucune raison n'a été avancée pour le report, bien que les revendications n'aient pas été exaucées : les arriérés de salaires, principale cause du mouvement social qui agite la fonction publique tchadienne, n'ont toujours pas été payés. Dans ce contexte de malaise social, l'arrestation de personnalités proches du président Idriss Deby Itno, la semaine dernière, a du mal à être interprétée comme une volonté du pouvoir tchadien de lutter contre la corruption. Écoutez l'analyse du politologue tchadien Mahamat Ahmat Hassane.

Pendant ce temps, la grève sèche et illimitée continue, notamment dans les hôpitaux, avec des conséquences dramatiques pour les populations les plus démunies. Et le Tchad se prépare à vivre une année scolaire blanche, les établissements montrant toujours portes closes.

 

 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !