1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Tchad: des leaders de la société civile derrière les verrous

Face à une société civile qui reste mobilisée, le pouvoir tchadien durcit le ton - jusqu'à procéder à l'arrestation des leaders des mouvements Iyina, "'Ça suffit" et de l'Union des Syndicats du Tchad (UST).

Écouter l'audio 02:08

"Ces moyens non-violents que la société civile utilise ne sortent pas du cadre légal" (Maitre Kemnouloum Delphine, avocate des prévenus)

La campagne électorale a débuté le dimanche 20 mars, mais déjà les débats entre le président-candidat Idriss Déby Itno et ses challengers sont difficiles. Les arrestations de plusieurs figures de la société civile, opposées au cinquième mandat du président Déby, font monter encore un peu plus les tensions.

Dans un communiqué, l'ONG Amnesty International a dénoncé ces arrestations, qui envoient "un signal préoccupant sur les restrictions des droits humains", selon Samira Daoud, directrice adjointe pour l'Afrique de l'Ouest et centrale à Amnesty. Elle réclame leur "libération immédiate et sans conditions", puisqu’ils n’ont selon elle "été arrêtés que pour avoir exercé leur droit légitime à la liberté d'expression, d'association et de réunion". Écoutez les précisions de Dariustone Blaise, notre correspondant à N'Djaména, en cliquant sur l'image ci-dessus.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !