1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Taxe "Soli", produits laitiers et Ingmar Bergmann

Les journaux de ce matin reviennent notamment sur la mort du réalisateur suédois Ingmar Bergmann, sur la hausse annoncée du prix des produits laitiers ou encore sur le débat autour de la baisse d’un impôt très allemand. Il s’agit de la surtaxe sur la solidarité pour l’ex-RDA, un impôt direct créé en 1991 pour financer la réunification allemande et qui est prélevé depuis sur les salaires, à l'ouest comme à l'est.

Le réalisateur Ingmar Bergmann, décédé à l'âge de 89 ans.

Le réalisateur Ingmar Bergmann, décédé à l'âge de 89 ans.

Cette surtaxe de solidarité, joliment surnommée « Soli », fait actuellement « beaucoup de bruit », pour reprendre le titre de la Frankfurter Rundschau qui rappelle que cet impôt touche à deux dossiers délicats : la baisse des impôts et la solidarité est-ouest. La coalition rouge-noire au pouvoir à Berlin avait annoncée qu’il n’y aurait plus de baisse d’impôt d’ici la fin de son mandat en 2009, mais les conservateurs espèrent bien malgré tout marquer des points lors de la prochaine campagne électorale en réduisant la taxe Soli, analyse le quotidien de Francfort. Les sociaux-démocrates hésitent davantage, mais ils ne veulent pas jouer les trouble-fêtes sur un dossier si sensible. Le journal publie un dessin qui résume la situation : on y voit un couple d’Allemands de l’ouest en vacances dans l’est de l’Allemagne qui achète des saucisses dans un snack. Le mari s’adresse en ces termes au tenancier est-allemand du commerce : « Avec tout ce que je paie pour vous tous les mois, vous pourriez au moins m’offrir la bière ».

L’autre grand quotidien de Francfort, la Frankfurter Allgemeine Zeitung, revient dans son commentaire intitulé « La topographie du beurre » sur la flambée annoncée des prix des produits laitiers, qui pourraient être multipliés par deux au mois d’août. La FAZ explique : « les réservoirs à lait se vident depuis quelque temps parce que la demande mondiale en lait européen et produits qui en sont dérivés est en hausse, alors que les agriculteurs européens produisent en deçà de leurs capacités. » Et le journal rejette la faute sur le système de quotas mis en place par l’Union européenne qu’il compare à l’« économie planifiée » en vigueur autrefois dans le bloc soviétique.

« Travailleur des rapports humains en quête de divin, réalisateur », « poète à la caméra », « Ingmar Bergmann est mort ». La photo du cinéaste figure en Une de divers quotidiens tels que la Süddeutsche Zeitung ou la tageszeitung. La taz qui lui rend hommage en estimant que c’est son film « Scènes de la vie conjugale » qui a permis aux couples allemands de se parler enfin vraiment à partir des années 1970, ce que le journal appelle un « acte fondateur de la société civile » du pays. Jusque dans les années 1950, le rôle de l’homme et celui de la femme étaient rigides, ensuite, dans les années 1960, il y a eu les rêves du Flower Power sur l’amour libre. Mais c’est seulement à partir des années 1970 – et du film de Bergmann, donc, d’après la taz, que les couples se sont assis à leur table de cuisine pour discuter de leur conception respective de leur relation. Impossible, estime le journal, de revenir en arrière, et de faire comme si le film n’avait pas existé : sous la surface blasée de notre société actuelle, les discussions continuent.

  • Date 31.07.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fn
  • Date 31.07.2007
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2fn
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !