1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Syrie : l'effroyable bilan de la guerre civile

Un soulèvement qui se transforme en guerre civile, le conflit en Syrie a déjà fait près de soixante mille morts depuis mars 2011. C'est le bilan officiel du Haut Commissariat de l'Onu aux droits de l'homme.

Cela fait 21 mois que les forces du régime de Bachar al Assad et celles de l'opposition armée s'affrontent. Mais les premières victimes sont avant tout des civils désarmés, du bébé au vieillard, hommes ou femmes. La violence semble bien aveugle et de plus en plus virulente.

Krieg in Syrien Friedhof bei Damaskus

A Damas et ailleurs, les cimetières se remplissent

Les chiffres officiels annoncés par le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme : 59.648 tués entre les premières manifestations lancées le 15 mars 2011 lors du Printemps arabe et la fin novembre 2012. Des chiffres déjà dépassés en ce début d'année 2013, souligne la Haut-Commissaire Navi Pillay dans son communiqué. Le conflit a fait aussi des dizaines de milliers de blessés et 500 000 réfugiés.

Toujours pas d'issue en vue

Malgré ce bilan effroyable, toutes les tentatives diplomatiques internationales pour un règlement politique du conflit se sont jusqu'ici avérées vaines. Les membres permanents du Conseil de Sécurité ne peuvent s'accorder sur la politique à suivre vis-à-vis de Damas, même si le régime de Bachar al Assad a ostensiblement choisi la répression brutale et l'emploi de la force militaire.

Syrien Aleppo Flüchtlinge

Habitants d'Alep fuyant les combats

Ces derniers jours, les raids aériens de l'armée de l'air se multiplient contre des positions présumées des opposants armés. De leur côté, les combattants de l'Armée Syrienne Libre, déserteurs et civils armés, mais aussi djihadistes venus de l'étranger, ne sont pas moins décidés à combattre le régime par tous les moyens pour le faire chuter. Conséquence : les deux parties en conflit multiplient "les crimes de guerre et, très probablement, des crimes contre l'humanité", comme le dénonce la Haut Commissaire aux Droits de l'Homme, Navi Pillay. Selon un bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, la seule journée de mercredi a coûté la vie à plus de 200 personnes en Syrie. Près de la moitié était des civils. Sur le terrain, les combats se poursuivent sans répit.

.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !