1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Surbooking à la fac

A quelques semaines de la rentrée universitaire allemande, c’est le chaos dans les inscriptions : des milliers de demandes sont encore en attente !

Hunderte Studenten vom 3. Semester der Human- und Zahnmedizin sitzen am Montag (11.10.2004) in einer Vorlesung über Neuroanatomie im Hörsaal der Anatomie der Universität Leipzig. Die Universität Leipzig erreicht im Wintersemester 2004/2005 mit mehr als 31.000 Studenten einen Rekord. Rund 6.500 von ihnen sind Studienanfänger. Die Zahlen hätten noch höher ausfallen können. Wegen begrenzter Kapazitäten musste die Universität allein in den Fächern mit örtlicher Zulassungsbeschränkung von rund 17.000 Bewerbungen drei Viertel unberücksichtigt lassen. Foto:Waltraud Grubitzsch dpa

Les amphithéâtres allemands sont bondés...

Avec la réforme du système universitaire, les universités sont devenues autonomes. Pour être sûres de remplir leurs effectifs, elles font désormais du surbooking - jusqu’à huit étudiants pour une place.

Studenten strömen am Mittwoch (26.10.2005) an der Universität Kassel zur Mensa. Zum Start des neuen Studienjahres 2005/2006 in diesen Tagen verzeichnet die Kasseler Universität ein leichtes Plus an Studenten. Die Zahl ist um rund 600 auf 16.900 angestiegen. Foto: Uwe Zucchi dpa/lhe +++(c) dpa - Report+++

...du coup, il y a de plus en plus de sélection et de délais d'attente

Il faut donc déposer des dizaines de demandes pour être sûr d’obtenir la place espérée. A quelques semaines de la rentrée universitaire, des milliers de dossiers sont encore en attente! Un chaos qui fait regretter à certain le précédent système centralisé.

Depuis que tous les pays d'Europe doivent suivre le fameux " processus de Bologne", c'est-à-dire le système Bachelor-Master, le nombre de places est davantage réduit. A Bonn, alors qu´'il y a deux ans la sélection ne concernait que certaines matières très demandées, comme la médecine, elle s'étend aujourd'hui à quasiement toutes les matières.


En Autriche, le nombre d’étudiants a baissé suite à la mise en place d'un droit d'entrée à l'université en 2001. L’abrogation de ces 363 euros par trimestres _ accusés de rétablir la sélection sociale dans les universités, sur le modèle américain, et de desservir l'économie du pays _ est devenu l’un des cheval de bataille du parti social démocrate. A chaque rentrée, des protestations ont lieu dans un pays ou les conflits sociaux sont par ailleurs inexistants.


Dans cette édition également :

Reportage : La Belgique, cimetière de munitions. Au cœur des conflits européens et mondiaux, le pays reste fortement marqué par ces guerres. Obus, mortier, projectiles d'artillerie, le service de déminage retrouve plus de 300 tonnes de munitions chaque année.


Sortir en Europe : France-Kunstart.be : un nom bilingue pour une saison d’art contemporain, organisée en Belgique dans le cadre de la présidence française de l’Union européenne.


Chronique jeunes : organiser un séminaire de jeunes : la Commission européenne finance des jeunes de 15 à 30 ans, qui souhaitent organiser des rencontres internationales autour de thèmes qui les concernent l’emploi, l’écologie, la culture.



La rédaction vous recommande