Succès divers pour les ″villes mortes″ congolaises | Afrique | DW | 29.03.2016
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Succès divers pour les "villes mortes" congolaises

Au Congo Brazzaville, cinq candidats malheureux à la présidentielle du 20 mars ont appelé à une journée ville-morte. Ce mouvement a été organisé pour protester contre la réélection du président sortant.

Écouter l'audio 03:00
Now live
03:00 min

« Les congolais sont fatigués par le jeu du pouvoir et de l’opposition » (Loamba Moke président de l’ADHUC)

Cette première opération lancée par l’opposition a été diversement suivie, à Brazzaville et à Pointe-Noire, la capitale économique du Congo, dans le sud du pays. Les organisateurs parlent de succès retentissant. Pour le parti au pouvoir, la journée de grève générale a été un échec patent. Quant à la société civile, elle met dos à dos, le pouvoir et l'opposition.

Par ailleurs, l'opposition qui continue de contester la réélection du président sortant ne compte pas s'arrêter là. Elle prévoit d’autres mouvements dans les prochains jours. Pour dit-elle faire respecter la vérité des urnes. Cliquez sur l’image ci-dessus pour plus de détails.

Audios et vidéos sur le sujet