Spéculation sur les aliments : vers un désengagement des banques allemandes ? | Economie et développement | DW | 21.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Spéculation sur les aliments : vers un désengagement des banques allemandes ?

La Commerzbank, deuxième banque allemande, a décidé de stopper ses activités de spéculation sur les produits agricoles. Mais elle ne semble pas enchantée de l'attention médiatique que suscite cette décision.

Cela n'arrive pas tous les jours qu'une banque reçoive les félicitations d'organisations luttant pour la protection de l'environnement ou actives dans le domaine de l'aide au développement. La Commerzbank a décidé fin juillet de retirer les produits agricoles de la composition d'un fonds d'investissement qu'elle propose à ses clients. Deux autres banques avaient déjà pris une mesure semblable. Mais il semble que la Commerzbank n'apprécie pas beaucoup le tapage médiatique autour de cette décision. Pourquoi ? Éléments de réponse avec Andreas Becker.

Un débat est en cours depuis de longs mois en Allemagne, sur l'évasion fiscale. Le gouvernement fédéral et les États-régionaux ne sont pas d'accord sur la stratégie à employer pour récupérer les impôts non payés par des contribuables qui profitent de l'existence de paradis fiscaux pour se soustraire au fisc allemand. Selon les estimations, près de 150 milliards d'euros appartenant à des citoyens allemands seraient abrités en Suisse. L'invité de notre interview de la semaine est Jean-Pierre Méan, président de Transparency International Suisse.

Écouter l'audio 12:30
Now live
12:30 min

Spéculation sur les aliments : vers un désengagement des banques allemandes ?

Archives

Audios et vidéos sur le sujet