1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Sotchi, ville olympique en 2014

La presse allemande commente l’élection de la ville russe de Sotchi comme lieu d’accueil des Jeux olympiques d'hiver en 2014. Un choix qui, de l’avis des éditorialistes, constitue une sacrée victoire pour le président russe Vladimir Poutine.

default

Die Welt par exemple, rappelle qu’aucun autre candidat n’a pu présenter un budget de 9 milliards d’euros, auquel l’Etat compte participer aux deux tiers. La candidature de Sotchi montre ainsi l’alliance parfaite qui existe entre pouvoir et capital en Russie. Pour Vladimir Poutine, poursuit le journal, c’est également un triomphe parce que son règne autocratique est désormais reconnu au niveau international.

Pour la Westdeutsche Allgemeine Zeitung, l’élection de Sotchi est une erreur politique. On récompense la Russie et le Kremlin, alors que le pays est sur une pente totalement antidémocratique. Suivant toutes les règles de l’art de la propagande, on peut être sûr que le régime de Vladimir Poutine ou de son successeur tirera profit des Jeux olympiques de Sotchi.

La Kölnische Rundschau relève avec amertume que le capitaliste russe moderne se soucie aussi peu de dépenser de l’argent, que de protéger la nature. La construction d’une nouvelle station de ski, de nouvelles résidences secondaires pour la haute société russe, ainsi que les intérêts économiques des oligarques et des investisseurs étrangers ont plus d’importance que les montagnes du Caucase, pourtant inscrites au patrimoine de l’Unesco. Sotchi a gagné, poursuit le journal. Et les perdants ne sont pas seulement Salzbourg et Pyeongchang, mais également tous ceux qui continuent inlassablement de croire aux valeurs olympiques.

Ironique, la tageszeitung se demande s’il ne serait pas plus judicieux pour le comité olympique de renoncer, à l’avenir, aux procédures compliquées de vote et d’évaluation. Il lui suffirait de choisir, tout simplement, le candidat qui a le plus d’argent ou qui promet le plus de profit. Les arguments de Sotchi, par rapport aux autres candidats étaient, certes, convaincants : dans ce coin de paradis sur la Mer noire, à deux pas de la Géorgie, il n’y a encore absolument aucune infrastructure olympique.

La Süddeutsche Zeitung, enfin, estime que le succès du projet olympique ne dépend pas de l’infrastructure manquante ou existante. Les milliards n’auront sans doute aucun mal à favoriser le développement touristique du Caucase. Mais ils ne transformeront pas automatiquement le sud agité de la Russie en une région tranquille et prospère.

  • Date 06.07.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2g4
  • Date 06.07.2007
  • Auteur Anne Le Touzé
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2g4
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !