1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Sortir le Conseil de l'Entente du coma

C'est ce qu'ambitionnent les chefs d'État et de gouvernement des pays membres de cette organisation créée il y a 53 ans. Lors d'un sommet à Niamey, il est question de la création d'un fonds commun de solidarité.

Les chefs d'Etat béninois Boni Yayi (gauche), burkinabé Blaise Compaoré (centre) et ivoirien Alassane Ouattara (droite)

Les chefs d'Etat béninois Boni Yayi (gauche), burkinabé Blaise Compaoré (centre) et ivoirien Alassane Ouattara (droite)

Ce sommet intervient après l'adoption d'une charte l'an dernier. À Niamey, ce lundi 17 décembre, il est surtout question de la création d'un fonds de solidarité et de développement. Ce fonds devrait être doté de dix milliards de francs CFA, soit plus de 15 millions d'euros et servir à la construction d'infrastructures ferroviaires et au maintien de la paix au sein des pays du Conseil de l'Entente. Tout ceci est inclus dans un plan stratégique s'étalant sur la période de 2013 à 2016.

La CEDEAO a été créée 16 ans après le Conseil de l'Entente

La CEDEAO a été créée 16 ans après le Conseil de l'Entente

Bilan mitigé

Le Conseil de l'Entente est composé de cinq pays : le Togo, la Côte d'Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso et le Niger. Créé en 1959, il est tombé dans une léthargie qui a duré de nombreuses années. En 53 ans de vie, le Conseil de l'Entente n'est crédité que de rares actions. Robert Dussey, conseiller diplomatique du président togolais, rappelle quelques actes posés par le CE :

« Le Conseil de l'Entente avait par exemple joué un rôle important dans la résolution du conflit au Biafra, au Nigeria. Le Nigeria est un pays anglophone mais n'oubliez pas que le Conseil de l'Entente, avec Houphouët-Boigny (ex-président ivoirien), avait joué un rôle de médiation. Et sur le plan économique au sein du Conseil de l'Entente, il y a trois ans à peu près, il y a eu une action qui a été menée pour un visa d'intégration ; c'était une action politique et diplomatique qui avait réussi mais il y a quelques problèmes qui ont fait qu'aujourd'hui, cette action a été stoppée mais je pense que le but de ce sommet a été de redynamiser ces aspects politiques, diplomatiques et économiques au sein du Conseil. »

À l'occasion du sommet à Niamey, la question se pose de savoir ce que peut le Conseil de l'entente à côté d'une organisation telle que la Cédéao (Communauté des États de l'Afrique de l'Ouest) qui est moins âgée certes, mais composée d'un plus grand nombre de membres.

Ecoutez ci-dessous,le prof. Robert Dussey, conseiller diplomatique du président togolais et la génèse du Conseil de l'Entente par le professeur Albert Tévoédjrè ancien ministre et médiateur de la République du Bénin

Écouter l'audio 01:51

Sortir le Conseil de l'Entente du coma

L'Arbre à palabre (Magazine)

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !