1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Club de l’Auditeur

Sortir la Centrafrique du chaos et de la haine

Les Centrafricains ne souhaitent qu'une chose : en finir avec la guerre. Ils prônent le dialogue mais souhaitent aussi le soutien des puissances étrangères.

La Centrafrique est toujours secouée par la violence et les règlements de compte

La Centrafrique est toujours secouée par la violence et les règlements de compte

Nos auditeurs déplorent l'anarchie ambiante en Centrafrique.

Ali de Bangui, où les violences ont été particulièrement atroces, affirme que chrétiens et musulmans ont toujours vécu en bonne harmonie. Il mise sur le dialogue.

Tony de Bambari, dans le centre du pays, pense que les dirigeants de son pays mais aussi la France portent la responsabilité des évènements. Il souhaite l'intervention d'autres puissances en Centrafrique pour faire redémarrer l'économie.

René Pierre de Berbarati, dans l'Ouest, compte aussi sur le soutien des forces extérieures pour maîtriser la situation. Mais il table également sur le dialogue entre responsables religieux.

Comme toujours, dans ce club, les commentaires variés des uns et des autres, auditeurs de notre programme. Et aussi, les relations entre l'Ukraine et l'Union européenne, en réponse à la question de Jean-Pierre du Gabon.

Écouter l'audio 27:00

Comment sortir la Centrafrique du chaos et de la haine ?


Audios et vidéos sur le sujet