1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Sommet du G20 : le climat, une question qui divise

L’Allemagne s’apprête à accueillir vendredi le sommet du G20 à Hambourg. Et ce, dans un contexte de désaccords sur  des problématiques globales actuelles, notamment sur les enjeux climatiques.

 La chancelière allemande qui doit recevoir pendant deux  jours les chefs d’Etat des 20 pays les plus industrialisés du monde ne se fait pas d’illusions quant à l’immensité des défis à affronter lors de la rencontre de Hambourg. 
 

"Le sommet du G20 va s’ouvrir dans des circonstances particulières. Parmi les plus grands défis auxquels nous aurons à  faire face  il y a la question terroriste, le changement climatique, le protectionnisme. Et tous ces thèmes seront à l’ordre du jour. Le monde est dans la tourmente et les pays sont désunis", a déclaré Angela Merkel.  

 

L'Accord de Paris pas pour Washington 

  

Une des problématiques qui devrait sans doute faire l’objet de discordes est celle sur le climat. Elle devrait opposer les pays européens aux Etats-Unis, un mois après la confirmation par le président américain du retrait de son pays de l’Accord de Paris. 

L’Accord de Paris sur le climat vise notamment à maintenir la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C. Il est très peu probable que le président des Etats-Unis revienne sur une décision qu’il avait prise pour, selon lui, "protéger les entreprises et les travailleurs américains". 

Sur ce point, la chancelière allemande entend d’une part communiquer la position de l’Europe  et d’autre part travailler à "trouver des solutions communes" avec les partenaires. 

Deutschland Hamburg - Greenpeace Aktivisten befestigen Merkel-Banner an Kohleschiff (Reuters/H. Hanschke)

Les activistes de Greenpeace appellent la chancelière à prendre des mesures contre l'utilisation du charbon

Cependant sur le plan interne, par rapport à la question environnementale, l’Allemagne fait aussi face à des critiques. En témoigne la manifestation de dimanche organisée par Greenpeace à Hambourg. Une manifestation qui a rassemblé des milliers de personnes, demandant au  gouvernement de mettre fin à l’utilisation du charbon. Andree Boehling est expert en énergie à Greenpeace :   

"Nous demandons à Angela Merkel de joindre l’acte à la parole concernant ses annonces sur le changement climatique. C’est pour cela que nous demandons l’arrêt du charbon dans la production d’énergie. Le charbon est un problème majeur pour le changement climatique. Les émissions de CO2 ne sont pas descendues depuis huit ans en Allemagne et cela est dû au charbon."

Les discussions officielles sur le climat ne seront pas faciles à Hambourg, comme l’a déjà reconnu la chancelière. En dehors des débats officiels, les activistes environnementaux auront aussi leur mot à dire. 

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !