1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Sommet Afrique-France: de la politique, mais pas seulement!

Au-delà de l’aspect politique de la rencontre, des partenariats économiques entre le Mali et les pays invités devraient voir le jour. C'est en tout cas ce qu'espèrent les responsables politiques.

Écouter l'audio 01:07

"C'est un sommet du donner et du recevoir" (Zahabi Ould Sidi Mohamed)

En marge des débats politiques du sommet Afrique-France, qui s'ouvre ce vendredi à Bamako, les délégations profiteront de l'occasion pour discuter d'éventuels nouveaux partenariats. C’est bien ce qu’espère Zahabi Ould Sidi Mohamed, ancien ministre malien de la réconciliation nationale et désormais président de la Commission de désarmement, démobilisation, réinsertion (DDR) du Mali. Rémy Mallet l'a rencontré lors de son passage en Allemagne, écoutez-le en cliquant sur l'image.

Côté politique, le bilan africain d'Hollande en débats

Écouter l'audio 01:11

"François Hollande n'a rien changé aux structures" (Stefan Brüne)

Ce sommet Afrique-France arrive à la fin du mandat de François Hollande, et il est bien sûr aussi l'occasion de faire un bilan de la politique africaine du président français sortant. En dépit de ses promesses de mettre un terme aux mauvaises pratiques de la Françafrique, au moment de son élection en 2012, le chef de l'Etat n'a pas renversé la table, et de nombreuses voix critiquent la persistance des habitudes de la France dans son "pré carré africain". Des critiques que Stefan Brüne, politologue à la Société allemande de Politique étrangère DGAP, ne réfute pas, même si, selon lui, ce n'est pas entièrement la faute de François Hollande - cliquez ci-contre pour l'écouter!

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !