1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Somalie: l'avancée des milices islamiques

Après Mogadiscio la capitale enlevée Lundi aux seigneurs de guerre regroupés au sein de l’Alliance pour la Restauration de la Paix et Contre le terrorisme , les milices islamiques se tournent vers la ville de Jowhar, dans le nord de la Somalie. La prise de la ville constituerait un pas important vers l’objectif final des tribunaux islamiques : l’instauration d’un Etat islamique dans le pays.

Miliciens armés en Somalie

Miliciens armés en Somalie

Cheikh Chérif Ahmed, le Président des tribunaux islamiques a été on ne peut plus clair. Lors d’un discours prononcé devant des centaines de personnes Mardi matin à Mogadiscio, il a affirmé que la lutte islamique se poursuivra jusqu’à ce que toute la Somalie tombe sous le coup de la loi islamique. Pour les responsables des tribunaux islamiques en effet, seule l’application rigoureuse des préceptes implacables prônés par la charia, peut rétablir l’ordre et la discipline, dans un pays que 15 ans de violences ininterrompues, ont fait voler en éclats.

Mais la progression des islamistes fait peur. A l’intérieur comme à l’extérieur. A Washington notamment, les américains sont particulièrement soucieux. Pour eux, les islamistes au pouvoir en Somalie, c’est la porte ouverte à Al Qaeda et une base de rayonnement pour le terrorisme dans la Corne de l’Afrique. En quelque sorte, une réplique de l’Afghanistan sous le règne des talibans.

A l’intérieur, même si beaucoup, à l’instar du Premier Ministre de transition, prient pour la déconfiture totale des seigneurs de guerre, on s’interroge sur la nécessité de recourir à l’application de la loi islamique, dans un pays où le culte musulman est pratiqué avec modération. L’une des préoccupations les plus répandues à Mogadiscio, est que les tribunaux islamiques n’interfèrent dans l’éducation, en imposant la religion dans les écoles. Pour l’instant cependant, on n’en est pas encore là. Les milices islamiques ne contrôlent pas encore l’ensemble du territoire, et les seigneurs de guerre n’ont probablement pas encore renoncé à reprendre leurs positions dans Mogadiscio.

  • Date 06.06.2006
  • Auteur Emmanuel Rushingabigwi
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C6vq
  • Date 06.06.2006
  • Auteur Emmanuel Rushingabigwi
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C6vq
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !