Soins médicaux en zone de conflit | Santé | DW | 06.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Soins médicaux en zone de conflit

La situation médicale en Cote d'Ivoire est alarmante pour les populations civiles victimes du conflit. En Casamance les postes de santé ont été détruits par le conflit qui dure depuis une trentaine d'années.

Situation humanitaire dramatique en Côte d'Ivoire d'après l'ONU, populations qui durant des semaines n'ont pratiquement plus accès à de la nourriture ou à des médicaments, très nombreux blessés et réfugiés : voilà le tableau que dressent les organisations humanitaires. L'UNICEF craint des flambées de maladie si les ONG ne peuvent pas atteindre les milliers de familles déplacées à l'intérieur du pays. Il faudra beaucoup de temps pour revenir à la normale. Nous avons demandé à l'organisation Médecins sans frontiéres, habitué aux crises, comment elle pouvait apporter des soins médicaux urgents sur ce terrain dangereux et chaotique. L'entretien a été réalisé avec une des porte-parole de MSF Pascale Zintzen.

L'une des conséquences directes du conflit armé qui déchire depuis près de trente ans la Casamance, la région sud du Sénégal, est la destruction quasi-totale des infrastructures sociales de base comme les postes de santé, dans certaines localités de la région. C'est le cas par exemple au niveau de la frontière gambienne où les habitants de ces villages qui reviennent progressivement après des années d'exil éprouvent de grandes difficultés à se soigner. Les femmes enceintes de cette zone effectuent leurs visites-prénatales et accouchent en Gambie par manque de structures adéquates médicalement ou culturellement. Un reportage de notre correspondant permanent en Casamance Mamadou Alpha Diallo.

Auteur : Elisabeth Cadot

Audios et vidéos sur le sujet