1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Situation d'insécurité alimentaire inquiétante en Centrafrique

En Centrafrique la guerre civile est responsable d´une extrême précarité. Selon un communiqué publié par l´ONU, la moitié de la population dépendrait de l´aide humanitaire.

En mars 2013, le président Francois Bozizé est renversé par les rebelles de la Séléka. Une période d'instabilité commence alors pour la Centrafrique avec des affrontements entre groupes armés. Aux dépens de la population. Madelaine Bosopia a 50 ans. Quand elle a entendu que d'anciens membres de la Séléka s´approchaient de son village, elle s'est empressée de fuir elle explique: "ils veulent tout brûler, nous sommes à leur merci. Donc nous fuyons.“

  Une aide indispensable

Une grande partie des Centraficains dépend aujourd'hui de l´aide humanitaire. Une aide qui a cependant du mal à parvenir à la population, comme l´explique Abou Dieng, directeur régional du Programme alimentaire mondial "nous devons toujours négocier pour pouvoir accéder à la population. Je trouve ça inacceptable. Nous avons fait un appel aux dons cette année, estimé à 400 Millions de dollars, mais jusqu´à maintenant, nous n´en avons touché que 10 pourcent ".
Avec ce manque de moyen, les associations humanitaires craignent aussi de voir la situation se compliquer davantage. Richard Danziger est directeur régional de l´Organisation internationale pour les migrations, selon lui " il y a Boko Haram, AQMI, la région du lac Tchad, le Soudan du Sud. La RCA pourrait devenir un lieu de retraite pour tous les agitateurs extérieurs."
Selon Najat Rochdi, coordonnateur pour les Nations unies, une personne sur deux se trouve en situation d´insécurité alimentaire en Centrafrique.
 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !