1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afro-presse (hebdomadaire)

Situation alimentaire alarmante en Ethiopie

En Ethiopie, les pluies qui succèdent enfin à une très longue sécheresse soulagent la soif, mais compliquent aussi l'acheminement de l'aide alimentaire et la faim persiste.

„En Ethiopie, la situation est catastrophique. Plus de dix millions de personnes sont gravement menacées de famine, au cours des derniers mois plusieurs centaines d'Ethiopiens sont morts de sous-nutrition. La dernière sécheresse a été pire encore que celles des années 80 ! Tel est le cri d'alarme lancé par le président de la Welthungerhilfe, organisation humanitaire allemande non gouvernementale dans une interview parue dans le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung. Till Wahnbaeck qui vient de rentrer d'une mission humanitaire dans le nord de l'Ethiopie rapporte qu'une grande partie de la population est affaiblie et sans résistance.

Somali Äthiopien Shinile-Zone Dürre erschwert Lebensbedingungen

Dans plusieurs régions d'Ethiopie, la population lutte pour survivre dans un environnement dévasté

Malgré l'essor économique sensible qu'a connu le pays et surtout les grandes villes au cours des dernières années, la situation alimentaire reste catastrophique pour des millions d'Ethiopiens qui ne profitent en rien de cet essor. L'Ethiopie reste dépendante de l'aide alimentaire étrangère", constate la FAZ.

Les efforts de développement du gouvernement éthiopien ont évité le pire : il y a dix ans encore, une sécheresse telle que celle qui sévit actuellement aurait eu des conséquences encore pires.

Somali Äthiopien Shinile-Zone Dürre erschwert Lebensbedingungen

La vie humaine et animale menacée par une longue sécheresse, la plus grave depuis trente années. Les pluies abondantes des derniers jours sont arrivées trop tard

Malgré ces efforts, aujourd'hui, les greniers sont vides et les moyens financiers sont insuffisants. Le monde semble oublier la détresse en Ethiopie regrette le directeur de l'organisation humanitaire allemande, parce que, contrairement à la crise des réfugiés, elle ne touche pas directement l'Occident. Pourtant ce sont les pays industriels eux-mêmes, poursuit-il qui sont en partie responsables du changement climatique et de la sécheresse. Renforcée par le réchauffement de la planète, le phénomène El Nino est plus intense que jamais. Il n'a pas plus deux longues années durant. C'est pourquoi les moissons sont détruites et les hommes comme les animaux risquent de mourir de faim.

Somali Äthiopien Shinile-Zone Dürre erschwert Lebensbedingungen

L'Ethiopie reste dépendante de l'aide alimentaire internationale

L'Ethiopie, comme d'autres pays, est confrontée à un problème qu'elle n'a pas créé, c'est pourquoi l'Occident doit lutter contre le réchauffement climatique et renforcer son aide aux pays qui en sont victimes !"

Autre thème : le Niger

Plusieurs journaux ont largement commenté le voyage du ministre allemand des Affaires étrangères, Frank Walter Steinmeier au Niger. Le quotidien Die Welt se penche à cette occasion sur les problèmes de ce pays désertique touché lui aussi par le manque d'eau.

Niger Frank-Walter Steinmeier in Niamey

Deux ministres des Affaires étrangères à Niamey : l'Allemand Frank-Walter Steinmeier (à g.) et le Francais Jean-Marc Ayrault le 3 mai

"L'ensablement du fleuve Niger, long de 4200 km , troisième plus grand fleuve du continent, n'est qu'un problème parmi de nombreux autres pour ce pays. Ainsi, la désintégration des infrastructures étatiques en Libye a durement touché le Niger ; d'une part parce que les traditionnelles relations commerciales avec ce pays n'existent quasiment plus et aussi parce qu'un très grand nombre de travailleurs nigériens ont été forcés de quitter la Libye et de rentrer au pays sans espoir d'y trouver un emploi.

En outre, le Niger, l'un des pays les plus pauvres du monde, a accueilli sur son sol quelque 225.000 réfugiés qui ont fui la terreur et les conflits au Mali et au Nigéria. Le Niger a maintenant découvert une nouvelle source de revenus : le trafic d'êtres humains, la plus grosse activité économique dans le nord du pays, relève le quotidien. Le Niger est devenu un important pays de transit pour 90% des migrants qui veulent partir de Libye vers l'Europe.

Niger Agadez Bild 1 Konvoi mit Migranten verlässt Agadez

Près d'Agadez un convoi de migrants quitte la ville à destination de la Libye

Ainsi, souligne die Welt, Agadez, la dernière ville à la limite sud du Sahara est devenue une capitale de passeurs qui organisent la traversée de la zone du Sahel vers la Libye. L'un des objectifs de la visite du ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier et de son homologue français Jean-Marc Ayrault était d'évoquer les moyens d'aider le Niger à contrôler ses frontières et les mouvements migratoires sur son territoire ainsi que les activités de passeurs. D'importantes aides financières de l'Union européenne sont prévues à cet effet : 1,8 milliard d'euro ont été réunis dans un fonds pour la gestion des flux migratoires en Afrique. Reste à voir quelle sera la part attribuée au Niger."

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !