1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Spécial

« Ses œuvres restent gravées dans nos cœurs »

De très nombreux auditeurs et internautes expriment leurs condoléances et souhaitent que Nelson Mandela repose en paix.

Partout dans le monde, des bougies sont déposées pour rendre hommage à Mandela

Partout dans le monde, des bougies sont déposées pour rendre hommage à Mandela

Depuis la Mauritanie, Targui exprime sa « profonde tristesse suite à la disparition d'un homme qui a libéré son peuple de la colonisation. Nelson Mandela est un modèle pour tout peuple humilié ».

Pour Béwézima, de Lomé au Togo : « Nelson Mandela fut un homme exceptionnel de droit, de paix et de justice. Il a rassemblé son peuple par les élections, il les unit après sa mort. Hommage à ce grand homme ».

Laye, de Conakry en Guinée, souhaite que les dirigeants et politiciens africains acceptent de suivre la voie que Nelson Mandela a tracée pour que l'Afrique retrouve la paix, pour entamer son développement politique, social et économique qu'il a tant souhaité. « Madiba, ton combat durera aussi longtemps qu'il y aura un homme opprimé sur terre » affirme Laye.

Mais Hyacinthe, de Lomé au Togo s'interroge: « Combien sont-ils encore en Afrique ? Toutes ces figures emblématiques disparaissent, mais malheureusement, leur vision pour l'Afrique n'est toujours pas acceptée et surtout pas mise en œuvre. Il y a beaucoup à faire et à parfaire, même dans la patrie de Madiba, l'Afrique du sud. En lui rendant hommage en ce jour, pensons aussi à voir comment mettre en pratique sa vision, pour que l'Afrique ne soit plus ce continent où les gens continuent de vivre dans la misère ».

Hyacinthe de Nyanga au Congo Brazzaville tout comme Lamarane depuis New York soulignent que c'est un baobab qui vient de tomber. Il aura consacré sa vie au combat pour la liberté et pour une Afrique du Sud multiraciale. « Il est parti au moment où la Françafrique dont nous nous sommes débarassés revient au galop. Son acte de renaissance qui ne dit pas son nom sera signé d'ici quelques heures à Paris. Dommage ! » estiment nos deux auditeurs.

Friedensnobelpreisträger Galerie

Mandela et de Klerk lors de la remise du Prix Nobel de la Paix en juillet 1993

« Nos regrets éternels pour la mort de Nelson Mandela » écrit Christian, du club DW de Goma en RDC. « Il est mort physiquement, néammoins sa personne et ses oeuvres restent gravés dans nos cœurs ; malgré sa mort, nous peuple africain, devons rester unis en particulier en RDC et en RCA, et dans les pays qu'il a tant aimé et où il y a beaucoup de guerres. »

Sylvie, de Paris, souligne que dans son combat contre la domination blanche, Mandela n'a pas laissé surgir de haine, mais juste de l'amour pour une justice équitable entre humains, qui allait bien au delà de l'Afrique du sud. Malheureusement, la haine et le racisme augmentent de plus en plus partout dans le monde. « J'ose espérer que le sacrifice de sa vie ainsi que d'autres personnes importantes, toutes ces luttes feront évoluer l' être humain pour un monde d' amour et de paix » écrit Sylvie.

Enfin, Saliou de Bohicon au Bénin rappelle les propos de Madiba lors de son discours du 20 avril 1964. « J'ai dédié ma vie pour la lutte pour le peuple africain, j'ai combattu la domination blanche et j'ai combattu la domination noire. J'ai chéri l'idéal d'une société démocratique et libre dans laquelle tous vivraient ensemble dans l'harmonie, avec d'égales opportunités. C'est un idéal que j'espère atteindre et pour lequel j'espère vivre. Mais si besoin est, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir ». Mais Saliou se demande s'il a vraiment atteint cet idéal ?

Continuez de témoigner sur notre page Facebook, ainsi que par SMS au numéro 0049-164 12 12 63 ou par courriel à francais@dw.de.