1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Se souvenir d'Auschwitz

Le 27 janvier, l'Allemagne rend hommage aux victimes du national-socialisme. Cette date marque le 69ème anniversaire de la libération du camp d 'extermination d'Auschwitz par l'Armée Rouge.

default

KZ Auschwitz-Birkenau

Le 27 janvier 1945, des soldats soviétiques, pourtant endurcis par une guerre sans merci, découvraient derrière les barbelés et les miradors toute l'horreur et l'inhumanité du régime nazi.

C'est en mai 1940 que le régime national-socialiste construit le camp de concentration d'Auschwitz, en Pologne occupée. Au début, il s'agit d'y emprisonner quelques dizaines de milliers de détenus politiques, des résistants, en majorité des Polonais, puis des Russes. Travail forcé, mauvais traitements et sous-alimentation permanente, c'est alors le quotidien des détenus dont le taux de mortalité est très élevé.

Un camp d'extermination indissociable de l'Holocauste

Deutschland Österreich Geschichte Heinrich Himmler und Reinhard Heydrich in Wien

Heinrich Himmler(à g.),chef de la SS et Reinhard Heydrich, chef de la Gestapo

Après la conférence de Wannsee près de Berlin, en janvier 1942, les dirigeants nazis décident ce qu'ils appellent la « solution finale », l'extermination systématique des Juifs européens. Il s'agit pour eux d' appliquer dans la pratique leur vision d'une Allemagne purement germanique, conformément à leurs théories raciales. C'est alors qu'Auschwitz est élargi avec son annexe de Birkenau et choisi comme le principal camp d'extermination du régime.

L'usine de la mort

Quelques bâtiments en briques pour l'administration et les logements du personnel SS et des centaines de baraques de planches pour les détenus, le tout entouré de fils de fers barbelés sous tension et de miradors. Et aussi des chambres à gaz et des fours crématoires, une véritable usine de la mort. Des milliers de victimes, hommes, femmes, enfants, arrivent alors presque chaque jour dans des wagons à bestiaux et de marchandises, de tous les pays d'Europe occupés par l'Allemagne nazie.

Deutschland Geschichte Zweiter Weltkrieg Rotes Kreuz Befreiung Auschwitz

Un survivant à la libération du camp

Dès leur descente des wagons sur la tristement célèbre « rampe», des SS procédaient à la « sélection ». D'un côté ceux qui étaient aptes au travail, de l'autre ceux qui ne l'étaient pas. Ceux-là étaient envoyés directement dans les chambres à gaz et leurs corps incinérés. Les objets de valeurs et les dents en or étaient récupérés, les cheveux servaient à fabriquer du feutre.

Plus d'un million de victimes dans ce camp

Dans le seul camp d'Auschwitz-Birkenau, les SS et leurs auxiliaires ont exterminé plus d'un million d'hommes de femmes et d'enfants, en grande majorité des Juifs, mais aussi des Roms et des Sintis ainsi que des homosexuels, des opposants politiques, ou des résistants…

Quand le 27 janvier 1945, les soldats soviétiques libèrent Auschwitz, ils y trouvent quelque 7 000 détenus, malades et décharnés, dans les baraquements. Une partie d'entre eux sont trop faibles pour survivre; mais plusieurs milliers ont survécu et quelques-uns d'entre eux ont depuis tenté de décrire l'indescriptible.