„Schlau“ : Une école pour les mineurs sans papiers | Europe | DW | 19.12.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

„Schlau“ : Une école pour les mineurs sans papiers

En Allemagne, aucune institution n’est tenue d’envoyer les enfants sans-papiers à à l’école s’ils ont dépassé l’âge de la scolarité obligatoire. Pour combler ce manque, des volontaires ont donc créé l’école « Schlau »

** ARCHIV ** Fussgaenger gehen am 17. Juni 2004 durch Berlin-Kreuzberg. Unter Vorsitz von Bundeskanzlerin Angela Merkel wollen Repraesentanten aus Politik, Wirtschaft, Gesellschaft und Migrantenorganisationen am Freitag, 14. Juli 2006, ueber Moeglichkeiten einer besseren Integration von Auslaenderkindern beraten. Nach den Vorstellungen der Bundesregierung soll der Integrationsgipfel Auftakt sein fuer einen in sechs Arbeitsgruppen organisierten einjaehrigen Dialog. (AP Photo/Franka Bruns)

Le 18 décembre est la journée internationale des migrants

Il existe à Munich une école unique en Allemagne. Depuis sa création en l’an 2000, elle accueille chaque année plus d’une centaine d’adolescents qui ont fui leur pays et se trouvent isolés, sans papier et en attente de régularisation. Elle est financée par des parrains privés, une trentaine de fondations, la ville de Munich et l’Union européenne.

Isabelle Hartmann a rencontré ces jeunes incroyablement motivés.

Egalement dans cette édition : Les dangers du web

Un nouveau central téléphonique vient d’ouvrir en France, dédié à la protection des mineurs sur internet. Psychologues et spécialistes de jeux vidéo prodiguent des conseils et une aide en cas de confrontation à des images violentes, en cas de manipulation, etc.

Un reportage de Frédérique Lebel


En Europe, on ne compte plus les disparitions d'enfants abordés sur la toile par des inconnus. Dernier " fait divers" en date en Autriche : une jeune fille de 14 ans, Vivienne, n'a plus donné signe de vie depuis le 11 décembre.

Par Blaise Gauquelin

Sortir en Europe : « Arts émigrants »

Kiev accueille dans son musée des Beaux Arts une exposition dédiée aux grands noms des arts ukrainiens. Des artistes qui ont été reconnus à l’étranger, après leur départ forcé d’Union Soviétique.

Par Camille Magnard.

Chronique jeunes : Un master européen en consumérisme

C’est le premier Master européen concernant la consommation. Il a été inauguré il y a deux semaines à l'université de Haute-Alsace à Colmar, et sera proposé dans treize villes de neuf États membres

Par Gaëlle Joly



Liens