1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Scandale politico -criminel en Saxe ?

Thomas de Maizière

Thomas de Maizière

Le scandale grossit chaque jour davantage, et fait la une de la presse régionale : magistrats, officiers de police et politiciens de la capitale saxonne Leipzig auraient collaboré avec le crime organisé. On parle de réseaux pédophiles, de manipulations financières et immobilières, de pressions sur la justice. Juergen Roth, journaliste d’investigation résume le résultat de ses recherches :« Ce sont des réseaux criminels dans plusieurs villes de Saxe, Leipzig n’étant que le sommet de l’iceberg. Il existe une collaboration à grande échelle entre de hauts magistrats, d’ anciens officiers de la Stasi, l’ex police secrète d’Etat de RDA et des cellules du crime organisé. Et il ne s’agit pas d’un phénomène récent. Au contraire, de telles structures sont en place en Saxe depuis le début des années 90, juste après la réunification allemande… »

Entretemps le scandale a des retombées aussi sur la politique fédérale. L’actuel Chef de la Chancellerie à Berlin, le chrétien démocrate Thomas de Maizière était ministre de l’Intérieur de Saxe en 2004 et 2005 et doit laisser se demander pourquoi les rapports sur les délits dévoilés à l’époque par ses services de renseignement régionaux n’ont pas été transmis à la justice. Son successeur à Dresde, Geert Mackenroth, essaie de calmer le jeu : « L’intensité de nos recherches est une réaction aux nombreuses accusations massives formulées dans les médias vis à vis de haut fonctionnaires de la justice et de la police... Ces accusations sont elles justifiées, sont elles bien-fondées? pour le moment je ne peux absolument pas le dire… »

Entretemps, un juriste Dresdois a déposé plainte contre l’ancien ministre de l’Intérieur saxon, Thomas de Maizière, l’accusant de ne pas avoir ouvert d’enquête malgré ses informations sur plusieurs cas de corruption en Saxe. Mais de Maizière répond que les faits connus alors ne suffisaient pas pour ouvrir une enquête:« Les enquêtes sur les cas de corruption qui se sont produits ont sensiblement avancé entre temps. Et les derniers résultats de ces enquêtes je ne les connais pas, je ne dois pas les connaître d’ailleurs parce que je ne suis plus ministre de l’Intérieur de Saxe… »

A partir de juillet, c’est Thomas de Maizière lui-même qui fera l’objet d’une enquête. Une commission parlementaire essaiera de faire la lumière sur son rôle dans ce scandale de corruption en Saxe…

  • Date 13.06.2007
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kS
  • Date 13.06.2007
  • Auteur Ph.Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C2kS