1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Salva Kiir croit au dialogue mais refuse la discussion

Depuis 2013, le Soudan du Sud est déchiré par une guerre civile qui a fait des milliers de morts et des millions de déplacés. Le président Salva Kiir prône le dialogue national mais refuse de parler avec Riek Machar.

Écouter l'audio 02:21

"Les personnes qui ont fui vers l'Ouganda y ont été poussées par les médias sociaux" (Salva Kiir)

A Juba, le président Salva Kiir a appelé au dialogue national, présenté comme l'ultime chance de mettre un terme à quatre années d'une guerre meurtrière entre forces gouvernementales et rebelles regroupés derrière l'ancien vice-président Riek Machar.

DW Interview mit Salva Kiir Mayardit, Präsident Südsudan

Le président du plus jeune Etat du monde interviewé par Adrian Kriesch

Un accord de paix conclu en 2015 entre les parties en conflit a rapidement volé en éclats et pour compliquer les choses, des groupes armés défendant des intérêts locaux s'affrontent un peu partout dans le pays pour le contrôle des ressources naturelles.  

Qui dit dialogue pourtant, ne dit pas forcément inclusion de toutes les forces en présence.

Pour Salva Kiir une chose est sûre : Riak Méchar, qui est devenu son principal rival, n'a pas sa place dans ce dialogue. Il doit rester en Afrique du sud, où il est exilé.

Les détails, ci-dessus, avec Fiacre Ndayiragidje

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !