1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Rupert Neudeck, "un exemple d'humanité"

Rupert Neudeck, un humanitaire allemand célèbre, est mort ce mardi, à l'âge de 77 ans. Il a consacré sa vie à aider les habitants de régions en crises, dès les années 1980. Le journaliste avait fondé les Casques verts.

L'Allemand Rupert Neudeck était une figure morale dans son pays

L'Allemand Rupert Neudeck était une figure morale dans son pays

Il n'arrêtait jamais. Sa vie entière était vouée à sa vocation : aider. Rupert Neudeck était d'abord journaliste. Souvent le premier arrivé, parfois le seul, dans des régions en crise. En hiver, auprès des Kurdes en Anatolie ou encore sous les coups de feux en Bosnie. Le petit homme à la barbe de marin et aux yeux brillants était considéré comme un géant par les instances morales allemandes.

Plus de 11.000 réfugiés sauvés en Mer de Chine.

Rupert Neudeck est surtout connu pour avoir sauvé de la noyade plus de 11 000 migrants vietnamiens, dans les années 80. Son bateau d'alors, le "Cap Anamur" deviendra le nom de son organisation, pour aider là où les états et organisations sont trop lents, trop hésitants ou absents. De sa cuisine, avec sa femme, il gérait les affaires de sa petite organisation sans compter un jour prendre sa retraite.

En 1997, Rubert Neudeck lançait un appel pour les réfugiés congolais

En 1997, Rubert Neudeck lançait un appel pour les réfugiés congolais

Il avait participé à un débat organisé par la Deutsche Welle l'an dernier. Il s'exprimait alors sur le Rwanda, dont le président veut se maintenir au pouvoir:

"Je deviens plus modeste sur mes exigences démocratiques. Si un état prouve qu'il est responsable et veut vraiment développer l'économie pour la population, je trouve ça très précieux. Je ne veux pas dire que ça me suffit. Mais c'est une très bonne condition pour un pays de le faire sortir du sous-développement. C'est très impressionnant au Rwanda."

Né en 1939, à Danzig, dans le nord de la Pologne, il avait fui l'Armée rouge pendant son enfance. Curieux du monde, il a étudié la philosphie, la littérature allemande, la sociologie et la théologie. Peu avant sa mort, il expliquait que la vie n'avait un sens qu'en aidant les autres.

Un homme sans compromis

"Rupert Neudeck a apporté de l'espoir et de l'aide à d'inombrables personnes", a écrit le président allemand Joachim Gauch, qui le décrit comme "courageux, résolu et sans compromis sur la souffrance humaine". "Un vrai exemple d'humanité", pour Angela Merkel, la chancelière allemande. Selon elle, l'Allemagne "perd un activiste pour l'humanité, reconnu dans le monde entier ".

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !