″Ruhr 2010″, coup d′envoi à Essen | Culture | DW | 11.01.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

"Ruhr 2010", coup d'envoi à Essen

C'est la première fois qu'une région entière porte le titre de capitale européenne de la culture. La Ruhr partage son titre avec Istanbul et Pècs. Le coup d'envoi des festivités, c'était ce week-end à Essen.

default

Coup d'envoi des festivités samedi 9 janvier au Zollverein d'Essen

« Je souhaite à la Ruhr, capitale européenne de la culture Glück auf, bonne chance ! »

Les bons vœux du président allemand pour le coup d'envoi de l'année culturelle européenne, samedi à Essen. Horst Köhler reprend le fameux « Glück auf », qui était autrefois la manière de se saluer entre mineurs.

Une offre culturelle exceptionnelle

La région de la Ruhr compte aujourd'hui 19 universités, une centaine de salles de concert, 120 théâtres et 200 musées. L'ampleur de cette offre culturelle est l'une des raisons pour lesquelles l'ancien bassin minier a obtenu le titre de capitale culturelle. Mais pas seulement, comme le précise José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, qui s'est exprimé en allemand, lors de l'inauguration de « Ruhr 2010 » :

Essen Europäische Kulturhauptstadt Ruhr 2010

Herbert Grönemeyer présente "Kommt zu Ruhr", le nouvel hymne de la région

« Ici, on ne s'occupe plus seulement de faire fondre l'acier. Mais il s'agit bien d'une refonte de la région entière, un melting pot des peuples et des cultures. La Ruhr 2010 représente cinq millions de personnes qui recomposent leur paysage avec courage et créativité …. et qui savent également défier le mauvais temps.»

100 000 visiteurs ont assisté au coup d'envoi des festivités

Il faisait en effet très froid ce week-end dans le bassin de la Ruhr, avec des températures bien au-dessous de zéro degré Celsius. Le coup d'envoi des festivités - avec notamment une multitude de concerts - s'est déroulé au Zollverein de Essen, jadis le plus grand complexe minier d'Europe. Avec ses musées et ses salles de spectacle, le Zollverein dont la première mine a été ouverte en 1847 et la dernière fermée en 1986, est le plus bel exemple de reconversion d'anciennes friches industrielles. Fritz Pleitgen, le directeur de « Ruhr 2010 » est satisfait du début de cette année culturelle :

BdT Essen Europäische Kulturhauptstadt Ruhr 2010

Le Zollverein était le plus grand complexe minier en Europe

« Nous avons été étonnés en bien par le nombre important de spectateurs. La météo était catastrophique, il y avait donc également d'énormes problèmes sur les routes ou dans les transports en commun. Mais quand même : 100 000 personnes sont venues assister à l'ouverture des festivités. On peut dire que le public est au rendez-vous»

Et les grands moments de cette année culturelle, ce sera notamment la réouverture, le 30 janvier prochain, après une rénovation très poussée, du Musée Folkwang de Essen, réputé pour ses collections de peintures des 19e et 20e siècles.

Auteur : Carine Debrabandère
Rédaction : Audrey Parmentier

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !