1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Rosa Parks aurait eu 100 ans

Née le 4 février 1913 dans une famille noire de l’Alabama, dans le sud des Etats- Unis, cette Américaine est aujourd’hui célébrée comme une figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale. Portrait.

Rosa Parks, whose refusal to move to the back of a bus touched off the Montgomery bus boycott and the beginning of the civil rights movement, is fingerprinted by police Lt. D.H. Lackey in Montgomery, Ala., Feb. 22, 1956. She was among some 100 people charged with violating segregation laws. (AP Photo/Gene Herrick)

AP Iconic Images Rosa Parks

C’est dans la soirée du 1er décembre 1955 dans la ville de Montgomery, Alabama, que le destin prend son cours. Rosa Louise Parks, couturière dans un magasin de vêtements pour hommes, a fini son travail et prend le bus pour rentrer chez elle. Les quatre premiers rangs des autobus étant alors réservés aux Blancs, elle s’assoit sur une place libre dans le centre du bus.

Jahresrückblick 2005 Oktober Rosa Parks gestorben

C'est dans un bus que tout a commencé

A l’époque les Noirs, doivent s’asseoir dans les rangées arrière au fond du bus, on tolère qu’ils s’assoient dans la zone centrale, mais le règlement prévoit qu’ils se lèvent et donnent leur place à un Blanc s’il l’exige ! Incroyable, mais vrai, dans les années 50, en Alabama, comme dans d’autres Etats du Sud, les Noirs, considérés dignes de verser leur sang dans les guerres auxquelles l’Amérique a participé, sont, dans la vie quotidienne, des citoyens de seconde classe ! Or ce soir là, Rosa Parks reste assise et refuse de céder sa place.

Rosa Parks smiles during a ceremony where she received the Congressional Medal of Freedom in Detroit, in a Nov. 28, 1999 photo. Parks, whose refusal to give up her bus seat to a white man sparked the modern civil rights movement, died of natural causes in her Detroit home Monday, Oct. 24, 2005, she was 92. (AP Photo/Paul Sancya, file)

Rosa Parks

Arrestation, condamnation, puis la lutte

Le chauffeur du bus fait son rapport, la police arrête Rosa Parks. Un tribunal la déclare coupable de désordre public et de violations des lois de l’Alabama. Le 5 décembre elle est condamnée à payer une amende de 15$. Rosa Parks fait appel avec l’aide d’un avocat afro - américain du NAACP, l’Association pour l’Avancement des Gens de Couleur et d’un avocat blanc. Habituée depuis son enfance à subir le racisme quotidien et la ségrégation, Rosa Parks est bien décidée à lutter pour l’égalité des droits de tous les citoyens.

Même si son mari a peur et lui dit « Les Blancs vont te tuer ! ».Un jeune pasteur membre du mouvement pour les droits civiques et peu connu à l’époque, Dr Martin Luther Kingembrasse la cause de Rosa Parks. Des tracts sont distibués aux Noirs pour qu’ils boycottent les bus. Un appel entendu puisqu’il durera 381 jours.

The honor guard walks past after carrying the casket of civil rights pioneer Rosa Parks who is to lie in honor at the Rotunda of the U.S. Capitol Building, Sunday, Oct. 30, 2005 in Washington. Parks is the first woman and second African-American to have this honor. She made history by refusing to give up her seat on a bus to a white man an act of defiance that some say jump-started the U-S civil rights movement in the 1950's. (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais)

La dépouille, exposée au Capitole, en 2005

Victoire et postérité

Le 13 novembre 1956, la Cour Suprême des Etats-Unis déclare la ségrégation dans les bus anticonstitutionnelle. Mais ce n’est qu’en 1964 que le « Civil Rights Act » interdit toute forme de ségrégation dans les lieux publics. Rosa Parks, qui a consacré le reste de sa vie à la lutte pour les droits civiques, meurt le 24 octobre 2005.

Rosa Parks est la première femme à recevoir un honneur rare réservé sinon aux grands hommes politiques ou aux héros militaires: sa dépouille mortelle est exposée deux jours dans le Capitole à Washington. Condoleezza Rice, la première femme noire Secrétaire d’Etat, elle aussi de l’Alabama, l’a ainsi caractérisée : « Rosa Parks fut une pionnière des droits civils qui a inspiré une génération entière de gens à lutter pour leur liberté. »Et pour le premier président afro-américain, Barack Obama, Rosa Parks est « une authentique héroïne américaine, courageuse et exemplaire. »

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !