Richard Wagner, la star du festival de Bayreuth | Culture | DW | 30.07.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

Richard Wagner, la star du festival de Bayreuth

C'est LE rendez-vous annuel des inconditionnels de l'oeuvre de Wagner : le festival de Bayreuth. Il se tient pendant un mois sur la « Colline verte », le lieu sacré où ont lieu toutes les représentations.

default

Les oeuvres de Richard Wagner sont au coeur du Festival de Bayreuth, jusqu'au 28 août

C'est LE rendez-vous annuel des inconditionnels de l'oeuvre de Wagner et de ses opéras empreints de mythologie germanique : le festival de Bayreuth, dans le sud de l'Allemagne. Il se tient pendant un mois sur la « Colline verte », le lieu sacré où ont lieu toutes les représentations. Au programme notamment: « Tristan et Iseult », l'histoire d'un amour impossible, qui a fait l'ouverture cette année de la 98e édition du festival, en présence de la chancelière allemande Angela Merkel. L'opéra de Richard Wagner était dirigé par le Suisse Christoph Marthaler.

Christoph Marthaler, Direktor des Schauspielhauses Zürich

Le réalisateur Christoph Marthaler est un fan de Wagner

Les caméras du monde entier étaient ; comme chaque année ; braquées sur l'ouverture du festival de Bayreuth samedi dernier. Mais cette année, peut-être encore plus que d'habitude, car il y a eu un changement majeur à la tête de la manifestation. Pendant des décennies, 57 ans exactement, Bayreuth a été dirigé d'une main de fer par Wolfgang Wagner, le petit-fils du compositeur Richard Wagner, qui fêtera bientôt ses 90 ans. Et après des années de lutte pour sa succession, ce sont finalement ses deux filles qui ont pris les rênes du festival. Eva, très discrète et gardienne de la tradition familiale, et Katharina, sa demi-sœur, beaucoup plus jeune et beaucoup plus délurée. Katharina, qui est chargée de mieux parer Bayreuth pour le 21e siècle, en faisant appel à Internet et aux nouvelles technologies de transmission. L'arrière-petite-fille du compositeur Richard Wagner est en tous les cas sous les feux des projecteurs :

Katharina Wagner

Katharina Wagner a entre autres pour mission de rajeunir le festival

« C'est vraiment un stress insoutenable, mais bon, il faut apprendre à dominer ses angoisses. Si on se laissait aller, on ne serait plus en mesure de travailler»

Parmi les innovations de cette année, notamment sous l'impulsion de Katharina Wagner: la présentation du « Vaisseau fantôme » pour les enfants de 6 à 12 ans. « Le Vaisseau fantôme », c'est l'histoire d'amour de la jeune Senta, partagée entre son fiancé Erik, et le capitaine d'un vaisseau maudit « Le Hollandais volant » - un marin qui est condamné à errer sur les océans pour l'éternité, jusqu'à ce qu'une femme lui soit fidèle. Le Vaisseau fantôme est un opéra créé en 1843, qui est particulièrement adapté à un public jeune, souligne le réalisateur Alvaro Schoeck :

Festspielhaus auf dem Grünen Hügel in Bayreuth

La Colline verte, le lieu mythique où se déroulent toutes les représentations

« Nous avons très vite remarqué que Senta était le personnage auquel les enfants arrivaient le mieux à s'identifier. Vous savez, Senta est vendue par son père au plus offrant. Et ça, ça choque vraiment les jeunes. »

Le plus offrant étant au début de l'opéra le capitaine du Hollandais volant, mais ça, Senta ne le sait pas. L'orchestre du Vaisseau fantôme pour les jeunes a été ramené de 150 à 19 musiciens. Les enfants de Bayreuth ont aidé à mettre en scène le spectacle et ont contribué à l'élaboration des décors et des costumes. Le tout dans un souci de rajeunir le public du festival Wagner. Katharina Wagner :

Festspielleiterinnen Katharina Wagner und Eva Wagner-Pasquier

Les demi-soeurs Katharina Wagner et Eva Wagner-Pasquier ont pris les rênes du festival

«Il est capital selon moi de rendre l'opéra plus accessible. Il faut également apprendre à intéresser les enfants. De là l'importance des retransmissions sur écran géant. Nous nous sommes donné comme objectif d'élargir le plus possible notre public.»

Cela dit, le festival de Bayreuth ne peut pas se plaindre de manquer de public : chaque année, on assiste à une foire d'empoigne pour acquérir l'un des 60 000 billets. Des billets qui sont écoulés en l'espace de quelques secondes après leur mise en vente. Les fans de Wagner attendent parfois plusieurs années avant d'accéder à la Colline Verte. Car la demande est près de dix fois supérieure à l'offre. Et pourtant, on paie jusqu'à plus de 1000 euros pour une représentation, sans parler du marché noir.

01.04.2009 DW-TV TYPISCH DEUTSCH Christian Thielemann

Pour le chef d'orchestre Christian Thielemann, c'est un honneur de travailler à Bayreuth

Le festival de Bayreuth, c'est jusqu'au 28 août. Et ça reste pour les mélomanes, l'un des grand rendez-vous annuels à ne pas manquer. Les musiciens en redemandent, à l'instar du chef d'orchestre Christian Thielemann:

« Pour moi, c'est toujours un grand honneur de participer au festival de Bayreuth. Il s'agit d'un lieu mythique pour les mélomanes du monde entier. On peut être fier de participer à une telle entreprise. Tout le monde est considéré au même niveau ici. On déteste les allures de star. La seule star ici, c'est Richard Wagner… »





default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !