1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Revue de presse

Le rapport 2003 des « cinq sages » est arrivé ! Il s'agit d'un rapport très attendu et publié tous les ans par un conseil d'experts indépendants, chargés de conseiller le gouvernement allemand en matière de politique économique. L'objet du rapport cette année, c'était bien sûr le vaste programme de réformes sociales et fiscales de l'Agenda 2010 proposé par Berlin. Et la presse allemande de ce matin se penche sur le verdict des experts...

Après toutes les critiques essuyées par le gouvernement Schröder depuis l'année dernière, le rapport des cinq sages est le premier à abonder dans le sens de Berlin, note la Tageszeitung . Reprenant les propos du porte-parole du conseil, le journal écrit que selon les experts, même s'il reste « des critiques sur les détails », le pays est « en bonne voie ». Oui à l'avancée des réformes fiscales, estiment les cinq sages, qui préconisent également par ailleurs un assouplissement de la réglementation sur les licenciements. Des recommandations pas si loin, donc, de l'Agenda 2010. Et la tageszeitung de noter que, décidément, plus ça va, plus la politique de la coalition rouge-verte au pouvoir se rapproche de celle des conservateurs.

La Berliner Zeitung explique, d'après les experts, de nouvelles créations d'emplois ne seront possibles que si la hausse des salaires reste inférieure à 2,5%.

Le Kölner Stadt-Anzeiger rappelle que certes, le conseil des sages a toujours été un peu optimiste en matière de prévisions. Mais cette fois, et c'est ainsi que le journal décrypte l'avis des experts, si la croissance attendue dans le monde arrive en Allemagne, ce sera une année d'en-fer. A condition que le gouvernement applique les réformes promises. Mais le quotidien estime que même si les estimations de la hausse du PIB de 1,5 à 1,7% ne se vérifient pas totalement, le fait de savoir que le navire Allemagne peut encore redresser la barre est bien plus important que les chiffres.

La Süddeutsche Zeitung quant à elle trouve les experts plus tristounets que sages. Ils ne prennent pas en compte la situation internationale et semblent ignorer les mauvais exemples des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne. Parfois, écrit le quotidien munichois, c'est presque rassurant de savoir que le gouvernement ne prend pas au mot toutes les recommandations des différentes commissions. Et là, en l'occurence, mieux vaut pour le gouvernement qu'il classe bien vite ce rapport des cinq sages dans ses archives. Cinq sages, persifle le journal, dont on ne sait toujours pas après la lecture des 700 pages de leur rapport d'où ils tirent leur nom. Et la Süddeutsche Zeitung poursuit : c'est moins la science que l'idéologie personnelle qui fait parler ces experts. Des experts, qui restent uniquement fixés sur la réduction des dépenses et la préconisation de coupes sévères dans le social.
  • Date 13.11.2003
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9jZ
  • Date 13.11.2003
  • Auteur Sandrine Blanchard
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9jZ
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !