1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Revue de Presse

Dans leurs pages internationales, les journaux allemands se penchent ce mercredi sur les derniers développements au Proche - Orient et commentent les dernières propositions présentées par le Premier ministre israélien Ariel Sharon , notamment les échanges de territoire......

- "On ne peut se d'empêcher de penser que cette action pourrait bien être une manoeuvre de grande envergure pour assurer une fois pour toute à Israel les terres de 'Judée et de Samarie', ce qui était et est encore le but de nombreux colons religieux , c'est ce qu'ils attendent de Sharon, le 'Parrain des colons', écrit la FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG . Et de poursuivre : « cela, jamais aucun Palestinien ne l'acceptera... Les militants rejettent tout en bloc. De l'autre côté, certains porte- paroles des organisations de colons juifs ont déjà qualifié les plans d'échange de territoires de « ridicules ». Reste encore à voir si les plans d' Ariel Sharon sont vraiment sérieux et sincères... conclut l'éditorialiste...

- "Sharon ne parle pas de terres bibliques, il ne parle pas de ses vieilles convictions selon lesquelles Israel, grâce à ses colonies dans les territoires palestiniens, défend son droit à l'existence. Il parle plutôt comme un entrepreneur en déménagements, comme quelqu'un qui ne doit plus que distribuer les tâches, estime la BERLINER ZEITUNG . Ce que ses partenaires conservateurs de sa coalition lui racontent lui est égal. La bande de Gaza elle-même lui est sans doute égale, de même que les quelques kilomètres carrés de colonies qui ne valent pas la peine d'être protégés. Il ne s'agit plus de lutter pour la bande de Gaza, mais de s'en débarrasser et d'assurer sa propre sécurité. »...

La Bande de Gaza occupée par Israel en 1967 lors de la « guerre des Six Jours », c'est 360 kilomètres carrés, 1,2 millions d'habitants dont seulement 7.5oo colons juifs, rappelle le quotidien berlinois TAGESZEITUNG . Le journal constate : que ce soit voulu ou non, en prononcant cette phrase : « dans deux ans il n' y aura plus de Juifs dans la bande de Gaza « , Ariel Sharon a réussi une chose que ses adversaires de tout bord lui reprochent : faire oublier les accusations de corruption portées à son égard et les dons illégaux dont il a bénéficié !...
  • Date 04.02.2004
  • Auteur Philippe Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9iw
  • Date 04.02.2004
  • Auteur Philippe Pognan
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/C9iw
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !