1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Retours en arrière

A la Une : le procès des Frères musulmans en Egypte et sur l'annulation du sommet du G8 en Russie. Les résultats du premier tour des élections municipales en France alimentent également les commentaires.

default

Le procès du guide suprême des Frères musulmans égyptiens, Mohammed Badie s'ouvre mardi

Procès express, condamnations de masse : pour die Welt, ce qui se passe actuellement avec les Frères musulmans en Egypte atteste de manière à la fois éloquente et choquante l'état désastreux dans lequel se trouve la justice du pays. Le jugement rendu montre par ailleurs avec quelle dureté les nouvelles autorités comptent traiter leurs ennemis. Et pourtant ... l'Egypte ne pourra pas reconstruire un Etat sans la coopération ou au moins le consentement des Frères musulmans. Pour l'heure, on a plutôt l'impression que le régime actuel ressemble de plus en plus à celui de Hosni Moubarak. Comme si de rien n'était. Comme si la révolution n'avait jamais existé.

Du G8 au G7

La Frankfurter Allgemeine Zeitung commente l'annulation du sommet du G8 qui devait se tenir à Sotchi en juin. A la place, les Occidentaux ont proposé de réveiller le G7 c'est-à-dire le même groupe que le précédent, moins la Russie. Lorsqu'on se souvient des efforts pour intégrer cette dernière dans le giron des grandes puissances économiques à la fin de la Guerre froide, on mesure la portée de la crise actuelle, estime le journal. Espérons au moins que ce retour en arrière permette aux Etats-Unis, au Japon et à l'Union européenne de s'unir davantage.

Municipales en France

La Süddeutsche Zeitung revient sur la poussée de l'extrême droite au premier tour des municipales de dimanche en France. Une poussée traumatisante mais sans surprise car la politique menée ces dernières années se lit comme la chronique d'un désastre annoncé. En trois ans, Marine le Pen, la présidente du FN, a réussi à dédiaboliser son parti. Elle récolte désormais les fruits de la colère des Français. Une colère qui continuera à monter si François Hollande n'accélère pas les réformes. S'il n'arrive pas à relancer la machine d'ici 2017, date de la prochaine élection présidentielle, il est probable que de plus en plus de Français verront, dans le FN, la solution à leurs ennuis.

Analyse similaire du côté de die Tagezeitung qui se penche également sur le taux d'abstention relativement élevé de ce scrutin, miroir du malaise qui règne dans le pays. Les anciens sympathisants de gauche préfèrent ne pas voter tant ils sont désespérés de voir à quel point les autorités actuelles manquent de détermination et de clarté. Pendant ce temps là, les conservateurs en manque de revanche et les citoyens qui voient leur salut dans le FN se rendent, eux, bravement aux urnes. Il ne faudra pas s'étonner si l'ambiance, en France, se délite prochainement encore un peu plus.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !