1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Retour du M23, alarmisme ou réalité?

Les autorités congolaises alertent sur la présence d'ex-combattants du M23 dans le parc des Virunga, près de la frontiere ougandaise, une information rejetée par Kampala, notamment.

Écouter l'audio 01:30

'Nos forces armées sont en train de s'en occuper' (Julien Paluku, gouverneur du Nord-Kivu)

Cette ancienne rébellion avait été défaite en 2013 dans le Nord-Kivu par les forces congolaises, appuyées par celles de la MONUSCO, et ses ex-combattants cantonnés dans le camp de l'armée ougandaise de Bihanga, où ils se trouveraient toujours, selon un communiqué du porte-parole de la Défense ougandaise, le commandant Henry Obbo. Le ministre ougandais des Affaires étrangères, Henry Okello Oryem avait également réagi hier, pour rejeter les déclarations venues de Kinshasa: "Le fait que l'Ouganda armerait ou autoriserait les rebelles du M23 à se baser ici (en Ouganda) pour déstabiliser la RDC est le fruit de leur imagination. Pourquoi l'Ouganda devrait armer les rebelles du M23 ?". Mais le gouverneur du Nord-Kivu affirme que les FARDC sont engagées. Cliquez sur l'image pour entendre les explications de Fiacre Ndayiragije.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !