1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Reprise du procès Kazdaghli en Tunisie

Le doyen de la faculté de lettres de la Manouba est de nouveau devant la justice. L'an dernier, son université a connu un bras de fer entre administration et salafistes qui réclamaient l'autorisation du niqab en cours.

Ce jeudi, Habib Kazdaghli comparait pour une histoire de gifle et se retrouve à la fois accusé et victime. Il accuse en effet deux étudiantes niqabées d'avoir saccagé son bureau. Mais l'une d'elles assure qu'il l'a giflée et s'estime victime d'une répression due au port du voile intégral, interdit à l'université de la Manouba, en banlieue de Tunis.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter le reportage de Camille Lafrance, notre correspondante à Tunis.

Écouter l'audio 02:02

"Ce n'est pas le procès de Kazdaghli, c'est le procès des universitaires" (Samir Awadi)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !