1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Reprise des combats au Nord-Kivu

Depuis ce dimanche, des combats opposent l'armée congolaise aux rebelles du M23 dans les collines de Mutaho, au nord de Goma. Selon Kinshasa, ces combats ont fait 130 morts dont 120 rebelles et 10 soldats congolais.

Ces hostilités se poursuivaient encore ce lundi, à la mi-journée, selon Bertrand Bisimwa, président politique du M23 que nous avons joint. Les rebelles du M23 rendent l'armée congolaise, ses alliés Maï Maï Nyatura et les Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR), responsables de la reprise des affrontements dans la région de Goma. Pour le M23, avec l'arrivée de la brigade internationale d'intervention, il ne fait pas de doute que Kinshasa a opté pour la solution militaire dans le règlement de la crise dans l'est du Congo, sacrifiant ainsi les discussions de Kampala. Pour l'analyste congolais, Philippe Buyoya, ce regain de tension obéit à une stratégie bien planifiée par le Rwanda et l'Ouganda. Kigali et Kampala, dit-il, veulent simplement faire échec à l'accord-cadre signé en février dernier à Addis Abeba par onze pays de la région dont le Rwanda, l'Ouganda et la RDC avec pour objectif de ramener la paix dans l'est de la RDC. Le point de la situation et les réactions avec Georges Ibrahim Tounkara.

Écouter l'audio 02:36

Pour Bertrand Bisimwa, Kinshasa veut la guerre, rien que la guerre

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !