1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Repli du M23 : quelques conséquences

Après les succès militaires, l'heure est à la restauration de l'Etat dans l'Est de la RDC. Maintenant que les rebelles sont partis, la population s'attend par ailleurs à voir les prix des denrées alimentaires baisser.

default

Vendeuses de farine sur un marché à Goma

Après la conquête de plusieurs localités, jadis sous contrôle des rebelles du M23, l'heure est à la restauration de l'autorité de l'Etat congolais dans l'est du pays. C'est du moins ce l'avis du représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en RDC, l'Allemand Martin Kobler. Il s'exprimait juste après une adresse à la population de Kiwanja, une localité désormais libérée :

« Le gouverneur de la province a déclaré qu'il va faire de Rutshuru une zone sans arme. Il faut renforcer la présence de la police et des FARDC, renforcer aussi le régime judiciaire, rétablir la santé et l'éducation. »

Martin Kobler en a par ailleurs profité pour décréter la fin de la cohabitation entre la mission onusienne en RDC et les groupes armés qui errent ça et là dans la région.

Baisse des prix sur les marchés

Parmi les conséquences positives de la reprise de plusieurs localités par les FARDC, on peut citer la baisse des prix des denrées alimentaires sur les marchés de Goma. Témoignage d'un camionneur :

« Nous étions victimes de tracasseries car quittant Goma pour Kanyabayonga on perdait 600 dollars comme frais de douane et d'autres services dont celui des policiers de roulage. Comme les FARDC ont pris le contrôle de ce tronçon nous en sommes contents et il y aura un changement considérable des prix sur le marché parce qu'on ne paiera plus les frais des douanes au M23. »

Les FARDC contrôlent maintenant la totalité du tronçon Goma- Beni c'est-à -dire Kibumba, Rugari, Katale, Rubare, Rutshuru et Kiwanja. Les rebelles du M23 se seraient concentrés sur Bunagana, en direction de la frontière ougandaise. L'armée congolaise se dit déterminée à en découdre jusqu'au bout avec le M23.

Retrouvez ci-dessous la version audio de reportage.

La rédaction vous recommande

La RDC dans nos magazines

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !