1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Renouer avec ses racines: c'est l'avenir de l'Europe

Comment renouer le dialogue entre les citoyens et l’Europe ? L’harmonisation juridique, la construction du marché unique … ce n’est pas précisément ce qui fait battre le cœur des Européens. Philippe Herzog, ancien député européen, propose de redonner un sens politique à la construction européenne.

Quel avenir pour l'Europe?

Quel avenir pour l'Europe?

Face à une Europe en crise, Philippe Herzog, ancien député européen et président de l’association Confrontations Europe, veut recréer une dynamique entre les Etats membres. Pour cela, et parallèlement à la réforme constitutionnelle qui selon lui ne suffit pas, il propose de lancer un nouvel Acte unique, en référence à l’Acte unique de 1986 qui devait parachever le Marché intérieur. Mais cette fois, cet Acte unique devrait reposer sur un certain nombre de politiques communes plus ambitieuses : l’énergie mais aussi l’éducation, l’emploi, la compétitivité, l’immigration et la défense. Finalement, Philippe Herzog dresse le constat que le droit ne suffit pas, que l’harmonisation juridique, la construction d’un vaste Marché unique est une tâche harassante qui a rompu le lien avec les opinions publiques. Par conséquent, il faut redonner un sens politique à la construction européenne. Philippe Herzog est interrogé par Jean-Michel Bos.

Dans cette émission également:

Le poste de président de la République turc est un poste largement honorifique. A priori pas de quoi fouetter un chat, pour parler légèrement. Et pourtant en Turquie, les enjeux apparaissent considérables, il s’agit ni plus ni moins de la survie de la république laíque fondée par Ata-Turk face au courant islamo-conservateur au pouvoir. Au point que l’actuel Premier ministre Recep Tayip Erdogan qui envisageait de se présenter a préféré jeter l’éponge. Et l’Union européenne a accueilli avec soulagement la candidature d’Absullah Gul , actuel ministre des affaires étrangères. Alors comme toujours à Carrefour Europe, nous voulons aller un peu plus loin que l’actualité. Delphine Nerbollier depuis Istanbul analyse le retrait de Recep Tayyip Erdogan et sa signification.