1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Remise du Prix des médias pour le développement 2013

Le Prix allemand des médias pour le développement a été décerné ce mercredi à Berlin à sept journalistes qui se sont distingués par leurs publications ou reportages en matière de droits de l’homme et de développement.

Le prix a été remis conjointement par le ministère fédéral de la Coopération (BMZ) et l'Académie de la Deusche Welle (DW). Dirk Niebel, ministre fédéral de la Coopération a salué le travail de ces journalistes engagés :

« Dans certaines parties du monde, le métier de journaliste est l’un des plus dangereux qui soit. Les professionnels des médias sont exposés aux représailles, travaillent dans un climat de censure et de restrictions et n’ont pas accès à une qualification digne de ce nom. Malgré ces conditions, ce sont justement dans ces régions que l’on trouve de nombreux journalistes engagés. Le Prix des médias vise à valoriser leur travail tout en soulignant l’importance accordée par le gouvernement allemand au respect des libertés d’opinion et d’expression »

Le Prix allemand des médias pour le développement rend hommage à des journalistes qui préservent leur indépendance, s’attaquent à des sujets relevant de la politique des droits de l’homme et dévoilent des problèmes qui, sans eux, tomberaient probablement dans l’oubli. Le Prix récompense le courage, l’engagement et le travail de personnes qui s’investissent pour que les droits de l’homme soient respectés, protégés et garantis et qui rappellent par exemple que l’accès à l’éducation ou l’égalité des chances sont des droits universels.

Remise du prix à Berlin

Remise du prix à Berlin

Erik Bettermann, directeur de la DW s'est également exprimé lors de la remise des prix :

« De par notre expérience en tant que chaîne internationale, nous ne savons que trop bien à quel point les journalistes peuvent être amenés à se battre chaque jour contre une multitude d’obstacles. En cela, les contributions que nous avons vues, écoutées ou lues dans le cadre de ce concours sont d’autant plus impressionnantes. »

Les lauréats du concours viennent d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine, du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, d’Europe de l’Est et d’Asie centrale et d’Allemagne. Un prix spécial a également été attribué à un photographe de presse africain. Chaque prix est doté de 2.000 euros. Un jury indépendant a choisi les gagnants.

Les lauréates et les lauréats 2013 :

Afrique : Wade C. L. Williams (Liberia): « La vie dure continue » – Même avec une présidente, la vie de nombreuses femmes reste très difficile.

Asie : Gunjan Sharma (Inde): « Des vies maudites et des statistiques » – les hôpitaux psychiatriques publics et le non-respect des droits de l’homme

Amérique latine : Olga Lucía Lozano, Juanita León, Marcela Peláez (Colombie) : « Proyecto Rosa » – dossier multimédia sur le destin des « disparus »

Moyen-Orient / Afrique du Nord : Hanan Khandagji (Jordanie): « Mauvais traitements dans les foyers » – Comment des enfants et des jeunes sont agressés dans des centres pour handicapés.

Europe de l’Est / Asie centrale : Volha Malafeyechava (Biélorussie) : « L’histoire d’un homosexuel » – Impressions dans un pays où l’homophobie est largement répandue

Allemagne : Uwe H. Martin: « Un tissu qui a droit de vie et de mort » – Comment la production mondiale de coton ruine de nombreux paysans et est à la source de problèmes écologiques et sociaux

Prix spécial du public pour un photographe africain : Oluyinka Ezekiel Adeparusi (Nigeria): « Education : il suffit de le vouloir » – Rentrer de l’école en pagayant : des écoliers rejoignent le bidonville Makoko situé sur la lagune de Lagos.

La contribution gagnante

Portrait de la lauréate

Finalistes d'Afrique francophone

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !