1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Reinhard Brauer, boulanger

Aucun pays du monde ne possède autant de sortes de pain que l’Allemagne. Et les Allemands aiment leurs variétés. Reinhard Brauer, lui, cuit ces pains. Dans son fournil, à Aerzen, un petit village de Basse-Saxe.

default

Reinhard Brauer

Deux heures du matin. Malgré cette heure tardive, ou très matinale c’est selon, Reinhard Brauer n’a pas l’air fatigué, au contraire. Avec des gestes mille fois répétés, ce maître-boulanger élabore dans son gros pétrin sa pâte à pain, avec de la farine et de la levure.

Une équipe bien rodée

Gesichter Deutschlands ReBr3

Reinhard Brauer, maître-confiseur et boulanger, de tout son cœur

Peu après minuit, maître Brauer, le boulanger, s’active entre le pétrin et le four. Il prépare la pâte à pain. C’est pourquoi il doit toujours être le premier au fournil. Son apprenti arrive une demi-heure après. Une autre demi-heure plus tard, c’est au tour de l’enfourneur d’être sur place. C’est lui qui met les miches dans le four. Cinq heures durant, le boulanger et ses assistants vont cuire pains, petits et grands, et autres gâteaux. L’équipe est bien rodée, c’est important : après tout, d’ici à cinq heures et demie du matin, il faut réaliser 500 articles différents.

Reinhard Brauer est boulanger depuis plus de 30 ans. Il a repris la boulangerie de son père. Chez les Brauer, une journée de 15 heures, c’est normal. Lorsqu’il rentre chez lui, vers 18 heures, il lit d’abord le journal et se détend avec sa femme, Renate. Ensuite, ils écoutent un peu de musique, du rock n’roll, de préférence Elvis Presley.

Les dernières vacances, c’était le voyage de noces

Gesichter Deutschlands ReBr7

La tradition, ça paye – Un des sept fournils de Reinhard Brauer

L’entreprise de Reinhard Brauer compte désormais sept points de vente. Il les dirige tous, avec Renate, sa femme. « Renate s’occupe de la répartition du personnel dans les filiales, de la logistique, de toute la comptabilité et aussi des boutiques elles-mêmes », explique-t-il.

L’artisan ne craint pas la concurrence des boulangeries industrielles : « Je fabrique d’autres produits qu’eux et ainsi, je suis plus flexible ». Et puis, il mise sur la proximité avec ses clients. « De plus, grâce à mes vendeuses, j’ai la possibilité de traiter les clients d’une manière tout à fait différente que ne peut le faire un boulanger industriel et dont les produits sont rangés dans des étagères », déclare Reinhard Brauer, fier de lui.

La rançon du succès de ce maître-boulanger : Reinhard et Renate Brauer n’ont que peu de temps à consacrer à leur vie privée. La dernière fois qu’ils sont vraiment partis en vacances, c’était à l’occasion de leur voyage de noces : un circuit reliant les Balkans à la Turquie.

Gesichter Deutschlands ReBr8

Depuis 30 ans à ses côtés – Renate Brauer, son épouse

C’était en 1975. Mais Reinhard Brauer ne regrette rien et déborde d’imagination. Il n’est pas déçu que leur fils ne veuille pas reprendre l’entreprise familiale et qu’il ait choisi un autre métier. « Chacun doit exercer le métier qui lui plaît » dit-il, sans aigreur. Lui, c’est la boulange qui le rend heureux. Reinhard et Renate Brauer ne pensent pas du tout à raccrocher.

Auteur : Sonila San
Traduction : Christophe Lascombes
Edition : Anne Le Touzé

La rédaction vous recommande

Liens