1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Regain d'antisémitisme en Europe?

Les attentats de Copenhague contre des Juifs et la profanation ce week-end de 250 tombes dans un cimetière juif en Alsace, relancent les craintes sur la montée de l'antisémistisme en Europe.

Dänemark Anschläge in Kopenhagen

Des fleurs déposées devant le centre culturel Krudttonden à Copenhague, lieu de la première attaque

La taz, die tageszeitung relève qu'au Danemark , le débat est déjà lancé sur le comportement de certains artistes comme le caricaturiste Lars Vilks, visé par le tueur islamiste selon les enquêteurs, et sorti indemne de la fusillade qui a tué le réalisateur Finn Norgaard. Le journal dénonce le fait que certains diffament Vilks en le qualifiant de "provocateur professionnel". La question est lancée de savoir comment se comporter pour échapper à la terreur. Mais, souligne le journal, les victimes juives de Paris et de Copenhague, tuées pour le simple fait d'être juif, n'avaient pas le choix. Aujourd'hui de nombreux Juifs se demandent si leur vie dans l'Etat d'Israel, entouré d'ennemis, mais placé sous haute sécurité, ne serait pas plus sure que dans une capitale européenne ! La taz constate que de nombreux Juifs francais ont déjà décidé de quitter l'Europe ne se sentant plus appartenir à la société dans laquelle ils ont grandi."

kopenhagen terror attentäter dänemark synagoge kulturzentrum anschläge

Pendant la fusillade dans la synagogue de Krystalgade à Copenhague. Un garde non armé est abattu par plusieurs balles dans la tête et deux policiers sont blessés

Après ces nouveaux actes antisémites au Danemark et en France, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a d'ailleurs, une fois encore, appelé les Juifs d'Europe à émigrer en Israel. Un appel aussitôt rejeté par les dirigeants français et danois. Et la Frankfurter Rundschau souligne qu'en Allemagne également de nombreux responsables allemands et citoyens juifs ont rejeté cet appel. "Le fait qu'une majorité des Juifs européens répondent eux - mêmes négativement à l‘appel de ce partisan de „l'Etat juif“ Israel est d'une importance particulière. Car ceux qui ne prient pas dans des synagogues sous protection policière, qui n'envoient pas leurs enfants dans des écoles sécurisées, ceux là n'ont pas de conseils à donner, estime l'éditorialiste."

Le bras de fer de la Grèce avec l'Union européenne

Griechenlands Finanzminister Varoufakis in Berlin 05.02.2015

Deux ministres des Finances en désaccord: l'Allemand Wolfgang Schäuble (à g.) et le Grec Ianis Varoufakis

Le refus d'Athènes de se plier aux conditions des institutions internationales continue aussi d'occuper les journaux. Ainsi, l'éditorialiste de la Süddeutsche Zeitung s'indigne:

" Pourquoi les Etats de la Zone Euro devraient - ils continuer de garantir sans contre-partie de nouveaux milliards à la Grèce, si Athènes ne s'engage même pas à rembourser les crédits qui lui ont déjà été accordés! Avec son plan d'un moratoire pour la dette grecque, le ministre des Finances Ianis Varoufakis a raté sa chance d'être un négociateur sérieux pour la cause grecque ! estime la Süddeutsche.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !