1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Migration

Recul du nombre de migrants vers l'Europe

Les chiffres publiés par la Commission européenne montrent un fort recul du nombre de migrants empruntant la route de la Méditerranée centrale. Une tendance déjà observée depuis le début de l'été.

Dans les quatre rapports publiés ce mercredi, la Commission européenne se félicite des progrès satisfaisants dans la gestion des flux migratoires. Bruxelles insiste sur le fait qu'il faut aider à la fois les Etats membres, situés en première ligne, dans leurs efforts pour protéger les frontières extérieures de l'Union, mais aussi les pays de départ sur lesquels s’exerce une pression croissante. 

C'est les cas de la Libye et du Niger qui bénéficient d'une aide importante des pays de l'Union pour couper la route de l'immigration clandestine. Grâce à ses cinq centres de transit au Niger, l'Organisation internationale des migrations (OIM) fournit une assistance directe aux migrants désireux de retourner volontairement dans leurs pays d'origine ainsi qu'une protection pour les victimes de traite humaine. 

Un système d’enregistrement et d’aide aux migrants (MARS)

Frankreich PK Migrationsgipfel in Paris (Getty Images/AFP/L. Marin)

Les chefs d'Etat européens et africains réunis en août à Paris sur le thème de la migration

MARS a été lancé le 17 août au Niger. Il permet l'échange rapide des données entre les missions de l'OIM pour faciliter la réintégration des rapatriés. Ces efforts sont soutenus par des initiatives gouvernementales. "Il y a eu des actions du gouvernement du Niger, surtout le ministère de l'Intérieur qui a confisqué les véhicules des passeurs. Ils ont déployé l'armée dans les points stratégiques dans le désert et le long de la frontière avec la Libye pour empêcher les passages. Ils ont arrêté des passeurs pour mieux contrôler une situation qui était incontrôlable. Tout cela a eu un impact sur les chiffres publiés. Il faut ajouter à ces mesures celles prises par les autorités libyennes pour contrôler ses eaux territoriales. Ce qui fait qu'il y a moins de morts en Méditerranée" explique Giuseppe Loprete, chef de mission de l'Organisation internationale des migrations au Niger. 

L'ouverture de hotspots en Afrique est en discussion entre Bruxelles et quelques pays africains. Ceux-ci devraient permettre de traiter les demandes d’asile avant d’entrer sur le sol européen. La phase test devrait être mise en place d'ici la fin de l'année. Des solutions de retour dans les pays d'origine devraient être également déployées.

La gestion des migrants en Europe

Selon l'Organisation des Nations unies pour les réfugiés, en août, 3.813 personnes sont arrivées en Italie.

Frankreich PK Migrationsgipfel in Paris (picture-alliance/AP Photo/F. Mori)

Bruxelles veut arrêter l'immigration clandestine

Ce qui correspond à un tiers seulement des arrivées du mois de juillet et moins d'un cinquième des entrées enregistrées au mois d'août 2016. Récemment, des ONG comme Médecins Sans Frontière, Sea eye ou Save the children ont suspendu leurs opérations de sauvetage en Méditerranée à la suite de tirs de sommation des gardes-côtes libyens sur un navire humanitaire. 

La Hongrie et la Slovaquie ont été déboutées

La Cour européenne de justice a validé le mécanisme de quotas d'accueil de réfugiés adopté au plus fort de la crise migratoire, en 2015. Les juges européens ont estimé que Budapest et Bratislava n'avaient pas le droit de s'opposer au principe de solidarité européenne qui prévoit de répartir les migrants arrivés en Italie et en Grèce entre quasiment tous les pays de l'Union.