Recueillement en Pologne | International | DW | 12.04.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Recueillement en Pologne

Après la mort du président Lech Kaczynski et de nombreuses personnalités dans un accident d'avion, un deuil national d'une semaine a été décrété dès samedi soir. De nombreux journaux évoquent un pays décapité.

default

Des fleurs et des bougies en hommage au président défunt

Le drame survenu samedi à Smolensk, en Russie, a touché les plus hautes sphères de l'Etat polonais. Des secrétaires d'Etat, des députés, des sénateurs et les présidents de plusieurs institutions publiques figurent sur la liste des victimes.

Lech Kaczynski mit Ehefrau Maria

Lech Kaczynski et son épouse, elle aussi décédée lors de l'accident

L'armée a été très durement touchée. Elle perd 6 de ses plus hauts responsables. Deux candidats à la future élection présidentielle ont disparu dans l'accident : le président sortant, Lech Kaczynski, et le chef de file de la gauche post-communiste.

Pour autant, le pays ne devrait pas etre paralysé par le drame. La Constitution polonaise prévoit l'éventualité de la mort du président. L'intérim est d'ores et déjà assuré par Bronislaw Komorowski, le président de la Diète, la chambre basse du parlement polonais.

Bronislaw Komorowski Polen

Bronislaw Komorowski, le président de la Diète, est président par interim

Et il se trouve justement que Komorowski, adversaire politique de Kaczynski, était jusqu'à ce week-end le favori pour l'élection présidentielle, prévue en octobre.

La disparition du président va entrainer une élection anticipée, qui devrait avoir lieu avant la fin du moins de juin. Et il est pour l'heure bien difficile de prévoir quels effets aura le drame de Smolensk sur cette campagne électorale. La situation est actuellement très tendue entre les deux principaux partis de droite : d'un côté la "plateforme civique", à laquelle appartiennent l'actuel Premier ministre Donald Tusk et le président par intérim et de l'autre "droit et justice", le parti du défunt président Kaczynski. Le deuil national qui semble aujourd'hui rassembler les Polonais contribuera peut-etre à adoucir les esprits.

Auteur: Sébastien Martineau
Edition: Audrey Parmentier

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !