1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Recours constitutionnel: le camp Ping indécis

Indécis, car tous mettent en cause l'impartialité de la Cour constitutionnelle gabonaise. Il ne reste plus que quelques heures à Jean Ping pour prendre sa décision, le délai expire à 15hTU. Écoutez-le à notre micro.

Écouter l'audio 02:19

"C'est moi qui ai gagné, le monde entier le sait" (Jean Ping)

Les critiques du camp de Jean Ping se concentrent sur la composition de la Cour constitutionnelle: parmi les neuf membres, trois sont nommés par le président de la République, trois par le président du Sénat, et trois par le président de l’Assemblée nationale. "La Cour ne peut pas être impartiale, c'est comme si vous demandiez à Ali Bongo d'être impartial", a déclaré Jean Ping mercredi soir, au micro d'Éric Topona. Pour lui, le processus de contestation légal doit commencer par un recomptage des voix, à la Commission électorale, la CENAP, "la seule à-même de faire cela". Ensuite doit venir la Cour constitutionnelle. Mais Ali Bongo, lui, soumet le recomptage à la condition d'un examen préalable du recours par la Cour constitutionnelle. Jean Ping va-t-il finalement déposer ce recours? Réponse dans les prochaines heures! Et que va-t-il faire, par la suite si la Cour en venait à rejeter son recours?

Écoutez Jean Ping, au micro d'Éric Topona en cliquant sur l'image ci-dessus.

Déjà, Ali Bongo contre-attaque, et dénonce des fraudes de l'opposition. Une délégation de médiation de l'Union africaine doit arriver à Libreville demain, vendredi 9 septembre pour permettre de trouver une voie vers la résolution de la crise. Elle comptera dans ses rangs le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, Abdoulaye Bathily.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !