″Recherchons lettres qui ont franchi le mur″ | Europe | DW | 20.03.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

"Recherchons lettres qui ont franchi le mur"

Le théâtre Maxim Gorki à Berlin a rassemblé la correspondance entre les Allemands séparés par la partition du pays. 20 ans après la chute du mur, un pièce met en scène la lecture de ces lettres et cartes postales.

default

L'appel du théâtre Maxim Gorki a été entendu.

Studentenkorrespondentin Arden Pennell Stasi Bilder

Des milliers de courriers ont fini dans les archives de la Stasi.

„Recherchons lettres qui ont franchi le mur“ – c’est cet appel qu’a lancé il y a quelques mois le théâtre Maxim Gorki, anciennement côté Berlin-Est, auprès de ses spectateurs. Le théatre a ainsi reçu la correspondance de familles séparées par le mur, d’enfants, de philatélistes ou encore de familles ouest-allemandes qui envoyaient des colis avec des vêtements ou des livres à des familles est-allemandes qu’elles ne se connaissaient pas. Et ce n'était pas gagné d'avance, car on estime que tous les jours, plus de 90 000 de lettres étaient ouvertes par la Stasi pour contrôler leur contenu. Aujourd'hui, dans une pièce bouleversante, les acteurs proposent au public ces phrases qui ont passé le mur.

Notre correspondante Guylaine Tappaz a assisté au spectacle.