1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Recensement ethnique au Burundi

Les autorités burundaises ont lancé une opération de recensement basé essentiellement sur l'appartenance ethnique. La mesure fait peur dans le pays et rappelle les années noires de l'histoire politique du Burundi.

Massenbeerdigung in Gatumba (picture-alliance/AP Photo)

Aux termes de l'accord d'Arusha qui a mis fin à la guerre civile (1993-2006) entre plusieurs rébellions hutu et l'armée alors majoritairement tutsi, la police et l'armée sont paritaires au Burundi.

Au Burundi, c'est une opération qui fait peur dans l'administration publique en particulier et dans tout le pays en général. En effet, les autorités de Bujumbura procèdent en ce moment à un recensement basé essentiellement sur l'appartenance ethnique des Burundais. En témoigne le formulaire utilisé pour cette opération et auquel nous avons eu accès. La démarche qui violerait les accords d'Arusha selon l'universitaire belge Filip Reyntjens, spécialiste du Burundi et de la région des Grands Lacs. Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter son analyse. 

Burundi Trauerfeier Beerdigung (Getty Images/AFP/O. Ninigira)

La crise politique est marquée par des assassinats ciblés.

 Le 20 septembre 2016, une mission d'enquête de l'ONU avait accusé le gouvernement burundais d'être responsable de graves violations des droits, systématiques et constantes, et avait mis en garde contre de possibles "crimes contre l'humanité" et un "grand danger de génocide". 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !