Reatraite à 69 ans : réalisme ou horreur ? | Vu d′Allemagne | DW | 22.07.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Reatraite à 69 ans : réalisme ou horreur ?

Les journaux s'intéressent au débat en cours sur les retraites en Allemagne. Un débat suscité par la proposition de la Bundesbank, la banque centrale allemande, de faire passer l'âge de la retraite à 69 ans.

default

La Frankfurter Allgemeine Zeitung n'approuve pas les objections des syndicats. Le cas du syndicat du bâtiment IG Bau qui explique qu'il n'est pas possible de porter des sacs de ciments à 69 ans est certes parlant. Mais mis à part le fait que les lourds travaux physiques se feront de plus en plus rares dans les prochaines décennies, pourquoi les syndicalistes et les employeurs ne se soucient pas davantage du maintien du marché du travail et du système tarifaire ? se demande le quotidien. Ne pas avoir de réponses à ces questions, c'est de l'inconscience.


Un avis partagé par die Welt qui appelle au calme. La discussion lancée par la Bundesbank est loin d'être si monstrueuse qu'on veut le faire croire. Elle prend simplement en compte la réalité selon laquelle le salarié typique en Allemagne reste de nos jours encore très agile à la fin de la soixantaine, sur le plan intellectuel comme physique. Et cette solution est bien plus humaine que de réserver aux personnes âgées des mini-retraites.


Plus nuancée, la Süddeutsche Zeitung parle d'« une bonne idée au mauvais moment ». Si l'on considère la chose de façon purement mathématique, la Bundesbank a parfaitement raison. Et il n'y a pas besoin d'être un génie du calcul pour le comprendre. Cependant, ce n'est pas le moment de proposer une telle idée, que ce soit d'un point de vue politique, social ou constitutionnel. Il faut d'abord que le passage de 65 à 67 ans soit accepté. La décision de la grande coalition a déjà suffisamment de mal à passer pour qu'on en rajoute. Par ailleurs, on sait que les employeurs sont encore très réticents à donner du travail aux séniors.


Le signal envoyé par la Bundesbank n'est pas bon, estime pour sa part la Rhein-Neckar-Zeitung. Elle fait ses calculs jusqu'à 2060 et en tire cette conclusion horrifiante : la retraite à 69 ans. On aurait pu trouver une autre manière d'expliquer la nécessité d'une hausse de la natalité.

  • Date 22.07.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / A. Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/IvDc
  • Date 22.07.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin / A. Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien http://p.dw.com/p/IvDc
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !