1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

RDC: Vers la paix à l'est?

Après 17 jours de débats houleux à Goma, les groupes armés du Nord et du Sud Kivu ont accepté de mettre fin aux hostilités et de se désengager progressivement sur le terrain. Une première pour les deux provinces.

default

Le président congolais Joseph Kabila

La conférence de Goma n'avait pourtant pas débuté sous de bonnes augures.Beaucoup craignaient même qu'elle ne se termine comme elle avait commencé: dans le chaos. Mais au fur et à mesure, en particulier au cours des trois derniers jours, les principaux blocages ont pu être levés, et l'esprit du dialogue a prévalu sur les rancoeurs des uns et des autres. Préoccupation résumée par Joseph Kabila dans son discours de clôture lorsqu'il reconnait que " après de nombreuses années de guerre, la paix ne peut naître sans dialogue ni pardon."

Kongo Kämpe gegen Rebellen Rebellenführer Laurent Nkunda

Général dissident Laurent Nkunda.

Pour le Congrès National pour la Défense du Peuple, le CNDP, dont le chef, le général dissident Laurent Nkunda se trouve sous le coup d'un mandat d'arrêt lancé par Kinshasa, le discours de Joseph Kabila arrive à point nommé. Le Major Séraphin Mirindi, Porte Parole Militaire du CNDP: "Nous vons été entendus. Le président lui-même a dit qu'on ne peut pas construire une nation qui sort d'un conflit, sans discuter et sans se pardonner mutuellement...tous les participants ont convergé dans le même sens...le gouvernement s'est engagé à présenter au parlement une loi sur l'amnistie des faits insurrectionnels et des faits de guerre...moi je pense que ce sera le premier grand pas vers la paix, la sécurité et la réconciliation nationale"

Le processus est donc à nouveau sur la bonne voie, mais il reste beaucoup à faire. Christiane Kayser du Pole Institute de Goma, est consultante au service civil pour la paix en RDC: " Bien sûr le plus dur reste à faire.Néanmoins, nous sommes tous soulagés ici...cet accord a suscité beaucoup d'espoir de la part de la population...tout le monde attend maintenant la paix, mais les problèmes ne sont pas encore réglés."

Signe encourrageant, c'est la première fois depuis la fin de la guerre en 2003, que les groupes armés du Nord et du Sud Kivu, s'engagent collectivement et publiquement à un cessez-le-feu et à un désengagement progressif de leurs troupes sur le terrain.

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !