1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

RDC: un appel à manifester qui ne réunit pas les masses

Les habitants de Kinshasa sont restés massivement chez eux lundi par crainte de violences pendant une manifestation interdite contre le président Joseph Kabila.

Écouter l'audio 03:02

"Plus d'une centaine de personnes arrêtées à Lubumbashi" ( Jean-Paul Mualaba de la LUCHA)

En République Démocratique du Congo, l’appel à la marche-manifestation contre le président Joseph Kabila a finalement été globalement peu suivi.

L' appel avait été pourtant lancé par le Rassemblement de l’opposition sur tout le territoire congolais. Plusieurs grandes villes du pays ont eu des airs de "ville morte". Et de fait, des dispositifs policiers et militaires quadrillent les grands axes de la capitale Kinshasa  comme ceux de toutes les autres villes congolaises. Pour la plupart, les habitants  ont préféré se terrer chez eux.  

Cliquez sur l'image pour écouter les précisions de Fiacre Ndayiragije 
 

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !