1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

RDC: le jeu de Joseph Kabila

Joseph Kabila pourra rester au pouvoir après la fin de son mandat, si son administration n'est pas en mesure d'organiser l'élection présidentielle prévue en novembre.

Écouter l'audio 04:13

"Le glissement" est un concept brandi par les opposants au régime de Kinshasa.

En RDC, l'opposition congolaise le redoutait déjà depuis plusieurs mois: "Le glissement" est un concept brandi par les opposants au régime de Kinshasa qui craignent que le président Joseph Kabila, ne se maintienne au pouvoir au-delà de 2016, la fin officielle de son mandat actuel.

Et depuis cet après midi, la Cour Constitutionnelle a tranché: Joseph Kabila pourra rester au pouvoir après la fin de son mandat si son administration n'est pas en mesure d'organiser l'élection présidentielle prévue en novembre.

Pour l'opposition, ces problèmes constituent un simple prétexte pour permettre à Joseph Kabila de se maintenir à la présidence.

Ecoutez l'analyse de Murhula Batumike Paterne, juriste et consultant au Grip, groupe de recherche et d'informations sur la paix et la sécurité.

Et puis au moment où la cour constitutionnelle faisait son annonce à Kinshasa, tous les regards étaient tournés vers le Katanga où l'ancien gouverneur récemment passé à l'opposition, Moïse Katumbi, était entendu par la justice. Les autorités l'accusent d'avoir recruté des mercenaires, ce dont il se défend. Des échauffourées ont eu lieu entre des manifestants venus soutenir Moïse Katumbi et qui ont tenté d'investir le tribunal, et les forces de l'ordre.

Jean-Pierre Muteba, vice président national de la société civile, dénonce une manipulation politique.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !